Guide pratique pour cracker et hacker sa Nintendo Switch

1698
Guide pratique pour cracker et hacker sa Nintendo Switch

Vous avez une console Nintendo Switch chez vous et souhaitez expérimenter de nouveaux horizons en la hackant ? On vous explique comment faire pour cracker votre console et profiter de tous ces avantages.

Pourquoi craquer sa console Nintendo Switch ?

Armez-vous de patience, car hacker une console de jeu n’est pas ce qui a de plus simple à mettre en œuvre. Il faut avoir certaines connaissances et compétences en matière de sécurité pour que tout se passe bien.

A lire en complément : Comment protéger efficacement son iPad ?

Néanmoins, lorsque vous aurez réussi toutes les étapes, vous pourrez accéder à des dizaines et des dizaines de jeux, même certains jeux indisponibles dans votre pays. Alors, on le sait tous, parfois, un jeu peut coûter cher, hacker votre console Nintendo Switch pourrait ainsi vous permettre de faire quelques économies.

Comment faire pour cracker sa console Nintendo Switch ?

Avant de vous lancer, il est essentiel de prendre un peu de temps pour comprendre le fonctionnement de ces consoles, et chaque fichier et dossier nécessaires.

A lire également : Qu'est-ce qu'une analyse par ICP et pourquoi y recourir ?

Le fichier Firmware

Il est nécessaire de déplacer le fichier Firmware qui est aussi appelé CFW pour custom firmware, dans une carte microSD. Mais, le fichier CFW a quelque chose en plus qu’un Firmware officiel et permet d’accéder à certains dossiers en plus.

Vous trouverez le fichier Firmware ou le CFW en le téléchargeant depuis la licence SX Pro. 

Passons aux choses sérieuses

Pour continuer, allumez le Wifi de votre console Nintendo Switch, puis éteignez-la. Lorsque vous êtes arrivé à cette étape, insérez la carte avec le fichier Firmware ou CFW dans la console. Débranchez le Joycon droit de la Nintendo.

Passer la Nintendo Switch en RCM

Pour la prochaine étape, il faut passer la Nintendo Switch en mode RCM ou Reliability Centered Maintenance. Pour ce faire, vous devez placer sur le port USB et le RCM Jig sur la Joy-con droite. Il faut maintenir en même temps les boutons de volume + et le bouton « marche-arrêt ».

Codez la ligne nécessaire à cette version

Lorsque vous êtes arrivé à cette étape de cette version d’hacking, vous devez insérer la ligne de code nécessaire. Pour ce faire, il faut que vous ayez installé Linux sur votre ordinateur et sur votre console. Il faudra ainsi brancher la console à l’ordinateur et lorsque le SX OS apparaît sur la console, il faut retirer l’outil USB de connexion. Le Joycon peut ainsi être repositionné après cette étape. 

Redémarrage de la Nintendo Switch

Redémarrez la console avec boot custom firmware. Maintenant, un menu va s’afficher, il faudra alors activer la licence et vous connecter à internet pour réutiliser la console.

Guide pratique pour cracker et hacker sa Nintendo Switch

Quelques connaissances en plus pour avoir beaucoup de jeux sur sa Switch

Il est aussi possible d’utiliser plus facilement une application comme Homebrew. Homebrew est un dossier spécial qui permet d’avoir accès à une multitude de jeux sans tout payer.

Si vous recherchez un CFW pour hacker votre Nintendo, il est possible de se tourner vers Atmosphère. Atmosphère permet donc d’accéder à des centaines de jeux depuis votre console.

Pour réussir ce projet, veuillez regarder un maximum de tutoriels et à vous faire accompagner par un connaisseur en la matière qui saura vous expliquer ce qu’est un Emummc ou encore un Emunand. Surtout, armez-vous de patience pour cracker votre console Nintendo Switch !

Source : https://www.alucare.fr/cracker-switch-comment-hacker-une-switch-nintendo/