La différence entre SIRET et SIREN

190

Toutes les personnes physiques et morales doivent remplir les formalités d’enregistrement auprès de l’INSEE ou de l’Institut national de statistique et d’études économiques et des organismes publics compétents afin de bénéficier d’une existence légale. Cet enregistrement leur confère la personnalité juridique leur permettant d’exercer leurs activités conformément à la réglementation et aux dispositions en vigueur en France. Pour cela, plusieurs étapes importantes sont demandées. Après cela, l’INSEE leur donne un numéro SIREN et un numéro SIRET pour chacun de leurs établissements, puis les répertorie dans un inventaire appelé Sirene. Toutefois, SIRENE, SIREN et SIRET ont un point commun en ce qu’ils supposent une référence à l’identification d’une entreprise.

Sirene : Qu’est-ce que c’est ?

SIRENE, acronyme d’annuaire informatisé des entreprises et des établissements d’annuaire d’entreprises, a été créé par un décret du 14 mars 1973, reproduit par les articles R. 123-220 à R. 123-234 du Code de commerce. Ceci est un registre maintenue par l’INSEE et qui assure l’inventaire des sociétés françaises et étrangères enregistrées et actives sur le territoire. Ainsi, il énumère toutes les informations relatives à l’état civil et au statut de toutes les personnes morales légalement enregistrées.

A voir aussi : Financer une entreprise sans apport

Tous les entrepreneurs individuels et les personnes morales sont énumérés dans le registre :

  • Inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés.
  • Inscrit dans le Répertoire des métiers.
  • Personnel employé.
  • Sous réserve d’obligations fiscales.
  • Bénéficiaires de transferts financiers publics.

Les principales tâches de l’INSEE dans le cadre de SIRENE

Mission de coordination et d’information

L’ INSEE est l’administration française responsable de la gestion de l’annuaire Sirene. Ainsi, elle a pour tâche d’inscrire les entreprises et leurs établissements dans ce répertoire et de les identifier par les numéros SIREN et SIRET. Ainsi, leurs principaux partenaires peuvent avoir un aperçu de leurs changements, développements, etc. peuvent comprendre, par exemple, des modifications statutaires, la cessation d’activité du contractant individuel ou la dissolution de la personne morale.

A lire également : Quelle union syndicale adhérer ?

Mission statistique

Il convient de noter que des enquêtes annuelles sont établies au niveau des entreprises concernant les créations, les fermetures, les produits et services qu’elles vendent, etc. L’INSEE effectue une enquête annuelle pour suivre l’évolution de la situation. De même, il vérifie les bases de données sur des zones géographiques distinctes sur lesquelles les entreprises ont leurs établissements et exercent leurs activités pour établir un bilan. De plus, les publications de l’INSEE sont une source de statistiques mensuelles sur le démarrage d’entreprises pour suivre la croissance démographique.

SIREN : Numéro d’identification de l’entreprise

Le numéro SIREN est une séquence à 9 chiffres qui identifie une entreprise, une association exerçant une activité commerciale ou une organisation. Des chiffres qui n’ont cependant aucun rapport avec les activités de ce dernier. En outre, il est la preuve de la existence d’une personne morale. Ainsi, lorsqu’une société est inscrite au RCS ou au Registre du Commerce et des Sociétés, elle est inscrite dans l’annuaire Sirene. Puis elle bénéficie d’une SIRÈNE. Ce nombre est unique et attribué pour la vie, c’est-à-dire jusqu’à la dissolution de la structure. Par conséquent, le numéro est automatiquement supprimé.

SIRET : numéro d’identification des établissements d’une

Contrairement à SIREN, le numéro SIRET (Répertoire du système d’identification des établissements) identifie chaque établissement d’une entreprise en tenant compte de son adresse, de son emplacement géographique et de son lieu d’exploitation. Composé de 14 chiffres, ce nombre commence par les 9 chiffres de la SIREN de l’entrepriseentreprise . Les 5 autres constituent le NIC ou le numéro de classification interne propre à chacun des établissements. Cette combinaison de chiffres est également publiée par l’INSEE. Il convient donc de noter que chaque lieu d’exploitation, la compagnie doit être en possession d’un SIRET. En d’autres termes, chacun des établissements a la même SIRÈNE, mais a un SIRET différent.

Le changement d’objet social ou de siège social entraînera un changement du numéro SIRET, mais pas du numéro SIREN.

Les numéros SIREN et SIRET doivent figurer sur tous les documents administratifs établis pour le compte de l’entreprise : contrats, factures, devis, déclarations fiscales et sociales, fiches de paie des salariés,…

Quand et comment obtenir votre SIREN ou SIRET ?

Le numéro SIREN est attribué de plein droit dès que la société est légalement constituée, c’est-à-dire que toutes les formalités d’enregistrement ont été effectuées auprès du CFE (Centre de formalités des entreprises) compétent ou du greffe du tribunal de commerce. Il appartient alors au registraire de transmettre le dossier à l’INSEE, qui inscrit la nouvelle société dans le répertoire Sirene. Pour une association, le numéro SIREN n’est pas automatiquement attribué et est acquis lorsqu’elle exploite un activité.

En cas de perte du numéro SIREN (ou numéro SIRET), la société doit s’adresser au greffe du tribunal de commerce au siège du siège de l’entreprise ou au CFE qui a repris les formalités d’inscription de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés.