Banquier privé et family office : quelles différences ?

86

Investir son argent ou gérer son patrimoine n’est pas une affaire simple. Les plus fortunés ont le choix de confier leur patrimoine à un banquier privé ou à un family office. Quelles sont les différences entre ces deux structures, quand faire appel à l’une ou l’autre et quels sont leurs avantages et inconvénients respectifs ?

Définition et rôle du banquier privé et du family office

Les différences entre banquier privé ou gestionnaire de patrimoine et family office sont nombreuses. Le premier family-office digital Sapians, quant à lui, est unique en son genre. En quoi le banquier privé se diffère-t-il du family-office ?

A lire en complément : Comment choisir l'assurance de votre camping-car ?

Le banquier privé et son rôle

Le banquier privé est l’équivalent du gestionnaire de patrimoine. Comme son nom l’indique ce professionnel gère des portefeuilles financiers et des patrimoines pour le compte de plusieurs clients – fortunés dans la majorité des cas.

Selon le profil du client, le banquier privé effectue divers placements et investissements sur divers marchés financiers dans le but d’optimiser les rendements de ses clients. Entre autres, les services d’un banquier privé peuvent être la gestion de portefeuille, l’investissement en bourse et/ou en ligne, la gestion fiscale ou encore la gestion des successions.

A voir aussi : Les conditions essentielles pour souscrire à une assurance prêt immobilier

Le family office et son rôle premium

Le family office est une structure très select – traditionnellement constituée de membres de la famille – qui s’occupe de la préservation et du développement du patrimoine des plus fortunés. Les familles les plus fortunées comme les Rockefeller ont recours aux services de la crème des gestionnaires de patrimoine pour les aspects patrimoniaux, fiscaux, juridiques et organisationnels de leurs affaires privées et familiales.

Un family office propose des solutions d’investissement et d’accompagnement extrêmement premium et qualitatif dont le coût est très cher – ici on parle des structures privées connues surtout sous le nom de multifamily office. Sapians, en tant que premier family office digital, propose les mêmes services qu’un family office ordinaire tout en affichant une meilleure maîtrise des coûts grâce aux technologies du numérique. Le ticket d’entrée est de 100 000 euros avec Sapians.

Différences dans la structure et l’organisation du banquier privé et le family office

Le banquier privé et le family officer sont deux professionnels à qui vous pouvez faire appel selon l’importance de votre fortune. Ces deux professionnels diffèrent aussi par leur structure et organisation.

Structure du banquier privé

Le banquier privé est l’employé d’une banque privée. Il exerce en qualité de banquier ou de gestionnaire de patrimoine. Dans un certain nombre de cas, le banquier privé est assisté par un expert en investissements financiers.

Structure d’un family office

Le family office – en tant que single family office, est une structure créée spécifiquement pour les besoins et les objectifs de la famille fortunée qui l’a créée ou qui a demandé sa création. Dans ce cas de figure, la structure est familiale. Les multifamily offices, des structures indépendantes, opèrent pour un certain nombre de familles et ne comptent généralement pas plus d’une dizaine de personnes externes à la famille.

Avantages et inconvénients de faire appel à un family office ou à un banquier privé

Le family officer et le banquier privé ne s’adressent pas à la même clientèle. Un family officer propose des services premium et extrêmement personnalisés à une clientèle très fortunée.

Banquier privé : la gestion de patrimoine plus accessible

Le banquier privé présente l’avantage de s’adresser à une clientèle plus élargie que le family office. A bien des égards, le banquier privé est ainsi plus accessible que le family office puisqu’il n’y a pas besoin d’être TRÈS fortuné.

Le banquier privé présente ses limites dès que la fortune à gérer est très importante et que les besoins du client vont au-delà des placements et des investissements, domaines de prédilection des gestionnaires de patrimoine. Rappelons que certaines banques privées disposent d’une structure family office en interne.

Family Office : plus que de la gestion de patrimoine

Un family office, qu’il s’agisse d’une structure composée de membres de la famille ou d’une structure de professionnels des finances et de la gestion du patrimoine, présente l’avantage de l’exclusivité. Le service est premium et les solutions d’investissement et de développement de patrimoine sont des solutions performantes triées sur le volet.

L’inconvénient du family office est surtout son coût et son caractère très sélectif. Il faut être TRÈS fortuné pour faire appel à ce type de service puisque le ticket d’entrée se situe dans les 10 à 15 millions d’euros. Le ticket d’entrée avec le family office digital Sapians n’est que de 100 000 euros et il s’adresse aux fortunes allant de 1M à 20M d’euros.