Commutateur KVM : tout savoir sur le switch KVM

165

Auparavant réservé aux passionnés de technologie et d’informatique, un commutateur KVM est devenu un incontournable dans un lieu de travail. Cet équipement reste indispensable si vous devez travailler avec plusieurs appareils. Avec un switch KVM, vous n’avez plus besoin d’investir dans d’autres accessoires tels que des souris, des claviers ou des écrans. En plus d’optimiser votre productivité, il vous assure un environnement de travail confortable et moins encombré.

Qu’est-ce qu’un commutateur KVM et à quoi sert-il ?

KVM signifie Keyboard (clavier), Vidéo (moniteur), Mouse (souris). Un commutateur KVM est un dispositif permettant de faire fonctionner deux ou plusieurs ordinateurs simultanément. Cela est possible grâce à un seul ensemble de moniteur, de clavier et de souris. Facilitant la gestion des données, cet équipement informatique peut se connecter à de nombreux serveurs. Certains modèles sont capables de répartir des haut-parleurs et des périphériques USB sur les ordinateurs.

A lire aussi : Comment choisir son appareil photo numérique 

Compatible avec tous les systèmes d’exploitation, un commutateur KVM est un outil bureautique qui s’adresse aux professionnels, aux joueurs de jeux vidéo, aux administrateurs informatiques, etc. Il convient parfaitement aux adeptes du multitâche. Cet équipement sert à piloter et à commuter plusieurs périphériques et signaux vidéo à partir d’une même combinaison de dispositifs KVM. Il donne la possibilité aux utilisateurs d’accéder à de nombreux signaux AV et aux sources de données.

commutateur KVM

A lire aussi : Quel drone choisir pour un débutant ?

Combien d’ordinateurs peuvent être connectés à un commutateur KVM ?

Les matrices de switch KVM donnent l’opportunité aux utilisateurs d’accéder à toutes les données qui se trouvent dans les ordinateurs partagés. Favorisant une mise en commun des informations, cela assure une prise de décision rapide. En installant un commutateur KVM, vous pourrez contrôler votre PC à distance. Vous avez également la possibilité d’utiliser cet accessoire en cascade pour contrôler plusieurs ordinateurs à la fois. Les commutateurs permettent en général de connecter entre 2 à 16 ordinateurs. Certains modèles peuvent accueillir jusqu’à 64 PC, voire plus. Tout dépend du nombre de ports disponibles sur le dispositif.

Vous pouvez trouver des commutateurs multiples offrant des possibilités d’extension, vous donnant la possibilité de réaliser une installation importante. Dans tous les cas, le switch KVM doit prendre en charge plusieurs systèmes d’exploitation et plateformes informatiques. Il doit ainsi fournir une résolution vidéo fluide et stable. Pour bien choisir un commutateur KVM, il convient de prendre en compte vos besoins. Pour un bureau à domicile par exemple, un modèle à quatre ports est idéal. Pour une salle de serveurs, il vaut mieux opter pour un switch KVM embarquant 64 ports. D’autres commutateurs KVM sophistiqués intègrent la fonction de partage de périphérique audio.

Quels sont les différents types de commutateurs KVM disponibles ?

Divers types de switchs KVM sont disponibles, présentant chacun ses caractéristiques spécifiques.

Le commutateur KVM de bureau

Le commutateur KVM est idéal pour basculer vos ordinateurs vers un même écran. Il est compatible avec tous les types de connecteurs d’écran. Il peut aussi être utilisé sur différentes interfaces numériques telles que le HDMI, le DVI ainsi que le DisplayPort. Vous pouvez utiliser un switch KVM de bureau pour connecter vos périphériques HID, notamment vos souris USB 1/2/3. Cet accessoire est en outre capable d’émettre le son numérique ou analogique. Doté d’une taille réduite, ce type de commutateur s’installe facilement sur votre bureau ou encore en dessous d’une table.

Le commutateur KVM sur IP

L’accès IP à distance intégré dans ce commutateur KVM donne la possibilité à l’utilisateur de contrôler ses ordinateurs sur un réseau à tout moment. Ce type de switch est destiné aux data centers qui nécessitent l’intervention de nombreux utilisateurs pour gérer plusieurs serveurs. Les matrices d’un commutateur KVM sur IP s’associent le plus souvent à des extenders KVM. Cela permet de transmettre les signaux sur les réseaux IP.

Le commutateur KVM DVI

Les extenders KVM DVI offrent un accès fiable aux vidéos numériques. Munis d’un convertisseur vidéo, ils sont compatibles avec les signaux VGA analogiques. Ce type de commutateur prend en charge le DVI-I single-link, le DVI-D ou encore le DVI-I dual-link. Il reste le plus recommandé pour les entreprises qui ont besoin d’une rapidité d’activation du matériel et d’une qualité d’image optimale. Il existe par ailleurs d’autres modèles de switchs KVM, tels que :

  • les KVM multivues,
  • les KVM sécurisés,
  • les KVM multiécrans,
  • le KVM matriciel, etc.

Nous vous conseillons de choisir le commutateur en fonction de l’activité que vous exercez.

switch KVM bureautique

Comment installer un commutateur KVM dans votre environnement professionnel ?

Le commutateur KVM est facile à installer. Avant de procéder à l’installation, il convient de préparer la souris, le clavier et le moniteur. Vous pouvez ensuite connecter ces éléments au commutateur. Vous aurez aussi besoin d’un câble USB et d’un câble vidéo en HDMI. Pour mener à bien l’installation, tâchez de suivre méticuleusement les instructions indiquées sur l’étiquette. Les KVM utilisent des microprogrammes pour rendre la commutation simple. Ces éléments permettent au clavier, à l’écran et à la souris de fonctionner immédiatement avec chaque PC. Pour passer d’un serveur ou d’un ordinateur à un autre, vous pouvez :

  • appuyer sur un bouton du commutateur,
  • appuyer sur une touche de raccourci de votre clavier,
  • utiliser un programme d’écran OSD ou configuration utilitaire,
  • cliquer sur la molette de votre souris.

Quelle que soit la méthode adoptée, vous pouvez utiliser la même configuration de KVM pour passer rapidement d’un serveur à un autre. Il existe des commutateurs KVM qui comportent un interrupteur mécanique. Ce sont des modèles plus simples. Les switchs KVM électroniques sont aussi disponibles. Pratiques à l’usage, ils peuvent transmettre les données communiquées via un écran, même si le KVM est connecté sur un autre PC.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’un commutateur KVM au bureau ?

Le commutateur KVM présente de nombreux avantages. Son utilisation constitue un gage de gain de temps. Pouvant améliorer votre productivité, cet équipement vous permet de profiter des fonctions d’affichage renforcées. Les commutateurs fonctionnent sous Linux, Microsoft Windows et Mac OS. Cela s’avère utile pour les professionnels qui doivent travailler sur plusieurs systèmes d’exploitation. Investir dans un switch KVM vous aide à réaliser des économies. Vous n’avez en effet plus besoin d’acheter du matériel informatique supplémentaire. En réduisant le nombre d’équipements nécessaires, vous pouvez libérer de l’espace sur votre bureau. Vous pouvez profiter d’un bureau dégagé, parfaitement rangé et ergonomique.