Quels sont les différents types de gin qui existent

41

Le gin est une eau de vie très aromatisée au genièvre. Actuellement, c’est le spiritueux qui a le vent en poupe. Très apprécié pour sa vivacité et sa fraîcheur, le gin séduit également grâce à sa diversité. Depuis, sa production et sa consommation se sont très considérablement développées dans le monde entier. Découvrez dans cet article, les différents types de gins qui existent.

Le gin aromatisé ou compound gin

Également appelé compound gin, le gin aromatisé est élaboré à base d’alcool neutre aromatisé avec un concentré d’arômes de gin. Ce dernier est mis dans des bouteille de gin. L’aromatisation peut être réalisée avec des essences naturelles. Elle peut être réalisée aussi avec des essences artificielles de baies de genièvre. Donc, il n’est pas question de redistillation ou de botanique.

A lire aussi : Qui est Bruno Pésery ?

Le gin distillé

Un gin distillé est en effet le fruit de la redistillation d’un alcool neutre avec des baies de genièvre et d’autres produits végétaux naturels. Comme son nom l’indique. C’est ça qu’on appelle les botaniques. En effet, après la distillation, il est vraiment possible de renforcer les arômes du gin. Ce renforcement se fait avec des substances aromatisantes qu’elles soient artificielles ou naturelles.

Le London gin

Un London gin est un gin qui après sa distillation, aucun élément aromatisant ou colorant ne peut être ajouté. Ce gin est généralement distillé. Le seul ajout qui est toléré est le sucre. La présence de ce dernier est limitée à 0,1g/litre. Si un London gin ne contient aucun sucre, alors il s’agit en ce moment de London dry gin.

A voir aussi : Quelle cigarette électronique choisir pour gros fumeur ?

Le New western gin

En matière de spiritueux, les Américains en général aiment cultiver leurs différences. Ces derniers ne cultivent pas de whisky mais de whiskey. C’est la même chose avec le gin. Ils ont donné naissance aux New western gin. Ces derniers sont mis dans des bouteilles de gins et commercialisés. Ce nouveau style de gin, l’on le doit particulièrement aux différentes micro-distilleries.

Les micro-distilleries sont très nombreuses aux États-Unis. Généralement, ces derniers sont très créatifs. Néanmoins, contrairement aux London gin qui sont très marqués par le genièvre, les New western gin sont très dominés. Ils sont dominés par les autres arômes botaniques qui composent leurs recettes.

Le sloe gin

Le sloe gin est une liqueur qui est élaborée sur une base de gin qui est infusée avec des prunelles. La plupart des sloe gin sont vieillis en fûte de chaîne. Les sloe gin peuvent se déguster pur. Ils sont également appréciés par les bartenders et ceci pour l’élaboration de cocktail.

Le Old Tom gin

Le Old Tom gin peut en effet être considéré comme l’ancêtre de London gin. D’ailleurs, la paternité des Old Tom Gin, on la doit aux anglais. Par contre, si les London gin sont très vifs, sachez que les Old Tom gin sont très doux voir même un peu sucrés. Pendant le 18ème siècle, les Old Tom Gin étaient très populaires. En ce moment, l’alambic à colonne n’existait pas encore en Grande Bretagne.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.