Comment garder une orchidée en bonne santé?

290

L’orchidée est une plante à la fois délicate et résistante. Pour cela, elle ne demande pas trop d’entretien contrairement à ce que vous pouvez penser. Cependant, pour conserver son éclat et sa beauté, vous devez lui apporter un minimum d’attention. Découvrez les meilleures astuces pour le développement et la floraison optimale de votre orchidée.

Choisir l’emplacement idéal

Les besoins d’une orchidée varient selon le climat. Ainsi, pendant l’hiver, votre plante peut souffrir d’un manque de lumière. Vous constaterez alors que ses bourgeons fanent et tombent, ou encore que le feuillage gagne en longueur et perd en largeur. Pas de panique, votre orchidée a juste besoin de soleil ou de lumière. Vous devez donc la poser près d’une fenêtre. Elle pourra alors se ressourcer grâce aux rayons du soleil dont l’intensité n’est pas nocive à cette période.

A voir aussi : Conseils pour apprécier la solitude sans culpabiliser

Toutefois, d’avril jusqu’à l’automne, vous devez éviter de l’exposer directement à la lumière, car cela risque de brûler ses pétales et ses feuilles. Si votre orchidée est toujours proche de la fenêtre, elle peut y rester, mais vous devez filtrer les faisceaux lumineux en plaçant un rideau. Pour maintenir les fleurs sur les tiges de la plante, éloignez-la des fruits mûrs et des aérosols, car ces derniers libèrent du gaz éthylène.

Arroser votre orchidée de manière constante et contrôlée

Pour garder votre orchidée en bonne santé sur une longue période, vous devez bien l’arroser. Ici encore la fréquence va dépendre du temps qu’il fait. L’idéal serait d’arroser votre orchidée environ une fois par semaine au printemps. Mais en hiver, le soleil se faisant de plus en plus rare, un arrosage au moins deux fois par mois suffira.

A lire également : Miel en rayon : tout ce qu’il faut savoir sur ce miel d’excellence

Cependant, méfiez-vous du sur-arrosage. En effet, votre plante peut flétrir si elle manque d’eau, mais aussi si vous lui en donnez abondamment. Une astuce pour savoir si votre d’orchidée a besoin d’eau ou pas est d’enfoncer votre doigt dans le substrat à 2 cm. S’il est sec, l’arrosage se fait pressant.

D’un autre côté, si le feuillage devient mou, jaune et flétri, cela signifie sans doute que votre plante est déshydratée. La solution la plus simple est de mettre le pot à l’intérieur d’une bassine contenant de l’eau minérale ou dans un fond d’eau de pluie. Après une vingtaine de minutes, vous pouvez le retirer.

Enfin, l’eau stagnante est néfaste pour votre orchidée. Pour la garder en bon état, pensez à égoutter régulièrement son contenant tout en vidant la soucoupe. Tout ceci empêchera que les racines pourrissent et permettra à la fleur de conserver sa splendeur.

Observer votre orchidée

Il est important de faire attention aux racines de votre orchidée. Si vous constatez qu’elles sont fermes, blanches, vertes ou jaunes, alors elles sont saines. Mais si elles sont molles et possèdent une couleur grise ou marron, elles sont pourries. Cela peut être dû à un arrosage mal dosé, des racines insuffisamment aérées, un substrat endommagé et/ou trop comprimé.

Quoiqu’il en soit, pour éliminer les racines dégradées, vous devez les tailler jusqu’à la dernière zone en bon état à l’aide des ciseaux désinfectés.

Dans le même ordre d’idées, lorsque la fleur fleurit, éliminez la tige florale qui se trouve en dessous de la première fleur. Lavez les racines dans un bain d’aliette et rempotez la plante dans un pot transparent avec un nouveau substrat. Reprenez les arrosages naturellement, jusqu’à ce que l’orchidée reprenne sa croissance normale.

Opter pour un pot transparent

La dernière des choses et non des moindres est de mettre votre orchidée dans un pot transparent. Ceci vous permettra de garder un œil sur votre plante, et de savoir rapidement si elle est en bon état ou nécessite une intervention rapide.

Plus important encore, en optant pour un vase transparent, les racines des orchidées pourront facilement profiter des rayons du soleil et les absorber. Elles ne seront pas différentes des orchidées qui poussent dans la nature.

Enfin, pour une croissance plus saine également, vous pouvez verser de l’engrais dans le pot tous les 10 jours en automne et en été, et chaque mois en hiver. Cependant, attention à ne pas trop en donner à votre orchidée.