Focus sur 4 avantages d’une pompe à chaleur

933

La pompe à chaleur constitue l’un des équipements de l’énergie renouvelable les plus prisés ces dernières années. Bien entendu, il s’agit d’un équipement de climatisation et de chauffage. Il est capable de produire à moindre coût et plus efficacement. Découvrez dans cet article 4 avantages intéressants d’une pompe à chaleur.

Point d’honneur sur la préservation de la planète

Parmi les appareils écologiques qui existent, la pompe à chaleur en est un. En effet, elle n’émet pas de dioxyde de carbone (CO2). Pour information, la production d’eau chaude sanitaire et de chauffage contribue à 15% des émissions de gaz à effet de serre.

A découvrir également : Comment brancher un volet roulant électrique velux en 5 étapes simples

La pompe à chaleur représente donc une bonne solution pour préserver l’écosystème. D’ailleurs, certaines aides de l’État vous permettent de profiter d’un prix chauffage réversible. La pompe à chaleur que vous pouvez trouver auprès de Mitsubishi, la meilleure marque en la matière, est constituée des éléments entièrement recyclables. Chaque équipement de génie climatique est dépollué avant son utilisation.

Bénéficier des aides de l’État et des organismes territoriaux

Le remplacement d’une chaudière fioul vous permet de bénéficier de nombreuses aides. Elles comprennent MaPrimeRenov, l’éco prime, l’éco prêt à taux zéro (ptz) et les aides des collectivités locales et territoriales.

Lire également : Décoration intérieure : voici les erreurs à ne surtout pas commettre cette année !

MaPrimeRenov est une aide dont vous pouvez bénéficier au terme des travaux. C’est une aide dédiée aux foyers modestes et très modestes. L’éco prime est un apport financier accordé par les fournisseurs d’énergie. Elle intervient notamment dans le cadre des certificats d’économie d’énergie. L’éco prêt à taux zéro est une aide de financement pouvant aller jusqu’à 30 000 euros.

Des pompes à chaleur pour divers usages

Les pompes à chaleur peuvent être subdivisées en 3 catégories : aérothermiques, géothermiques et aquathermiques. Les pompes à chaleur aérothermiques sont en 2 groupes : air-air et air-eau. Le premier groupe capte aussi bien l’air ambiant que l’air extérieur. Une fois refroidi ou chauffé, il le transmet à la pièce. Quant au deuxième groupe de pompes à chaleur aérothermiques, il contribue à alimenter le chauffage central. Les pompes à chaleur géothermiques sont multiples. Elles comprennent les pompes à chaleur sol-sol qui assurent le réchauffement direct du sol.

Les pompes à chaleur sol-sol, pour assurer leur fonction, exploitent un condensateur caché au sein d’une dalle en béton. Elles utilisent aussi du fluide frigorigène.  Les pompes à chaleur sol-eau est un autre modèle de pompes à chaleur géothermiques. Elles sont opérationnelles grâce à 2 échangeurs, à savoir : un échangeur sol-fluide et celui fluide-eau. Parmi les pompes à chaleur géothermiques, on a aussi les pompes à chaleur eau glycolée-eau. Ce sont les pompes qui sont attachées à des capteurs contenant de l’eau glycolée. Il convient de savoir que ces capteurs résistent au froid. La pompe à chaleur aquathermique est une pompe à chaleur eau-eau.

Un appareil qui demande un faible entretien

Selon la loi, il faut nettoyer et régler une énergie fossile ou une chaudière à gaz une fois par an. Il s’agit d’une exigence qui résulte du risque d’asphyxie au monoxyde de carbone.

D’ailleurs, pour une question d’hygiène, il s’avère important d’installer une Résine de sol pour l’industrie agro. Entre-temps, sachez que l’entretien de la pompe à chaleur n’est pas un acte obligatoire si le fluide frigorigène pèse moins de 2 kg. Il s’agit néanmoins d’une opération simple.