Comment calculer l’indice de volatilité ?

86

En bon trader, l’on doit tout au moins avoir des bases en calcul de la volatilité. Cela permet de suivre le marché et de réaliser des bénéfices à court, moyen et long terme. Quelques précisions vous sont apportées sur les étapes de ce processus dans les lignes suivantes.

Considérer les bonnes données

Pour un calcul, la plupart du temps, en mathématiques basiques, il faut savoir retrouver les bonnes données. Ce sont elles qui permettent de réaliser le travail sans se tromper. L’on a alors du coup des données fiables et crédibles qui permettent d’avoir un résultat objectif. En l’occurrence, l’on peut être certain que si un autre trader reprenait les mêmes opérations, il retrouverait les mêmes chiffres que soi. On est rassuré durant ses prises de décision par la suite.

A lire aussi : Quel salaire pour un prêt de 150.000 € ?

Les données à considérer dans le cas de l’indice de volatilité sont :

  • le nombre de jours (St): c’est l’information qui permet de connaître la durée sur laquelle l’on se base pour son calcul. Ainsi, lors des prévisions, l’on n’évitera pas de prendre en compte le futur ou le mouvement hors cadre. Cette donnée n’est pas négligeable pour la simple raison qu’elle situe l’action dans le temps. En bourse, il faut se le rappeler constamment, la notion de temps sert de base dans toute transaction intelligente.
  • le prix de l’action en date (N): en considérant le prix de l’action en date, l’on part sur le principe de la valeur des potentiels profits. Il est question de contrôler les gains à partir de l’indice de volatilité. L’on en vient à comprendre ses prochains projets. Cela doit donner une idée simple de la façon dont les travaux se font ou se feront sur le plan financier.

Réaliser le calcul

Pour le calcul de l’indice de volatilité, il est important de poser la formule standard. C’est cette opération basique qui se fait sur tous les indices de volatilité existants. En dehors de celle-là, il y a également la formule précise et spécifique ayant trait à un indice de volatilité en particulier. Cette seconde option est plus fiable et objective puisqu’elle prend en compte plusieurs autres données.

A voir aussi : Comment faire un virement en ligne avec la banque populaire ?

  • la formule standard

Pour la formule standard, il faut poser la racine carrée de 252/N Ecart type de N sur t égale à 1, facteur de In facteur de St/St moins 1 au carré. Cela englobe toutes les données évoquées plus haut avec des détails précis. Vous pourriez essayer de poser l’opération avec les signes mathématiques pour mieux la schématiser et l’intégrer.

En adoptant cette formule, l’on est en mesure de calculer la volatilité de n’importe quel indice. Il faut préciser que cette formule diffère de celle du calcul des titres et autres actifs en bourse.

  • la formule spécifique

La formule spécifique, quant à elle, dépend en grande partie de l’indice à connaître. Pour l’indice VIX par exemple, les données sont encore plus complexes. Ici, la formule s’adresse au professionnel qui préfère trader seulement suivant un indice précis. Il en devient du coup spécialiste reconnu.