Annie Cordy : biographie et actus

18
Annie Cordy biographie et actus

La chanteuse, actrice et meneuse de revue Annie Cordy, ne s’est pas vite fait oublier malgré son âge avancé. Morte en septembre 2020, elle continue de faire parler d’elle. Si vous savez peu de chose sur l’ancienne chanteuse, vous découvrirez qui elle était vraiment.

La bibliographie

Annie Cordy est une actrice et meneuse de revues belge qui est née le 16 juin 1928 dans le quartier de Laeken à Bruxelles. Elle est morte le 04 septembre 2020 à Vallauris en France. Elle apprenait à jouer au piano et à danser dès son enfance. Annie Cordy aime chanter, elle était le plus souvent la gagnante de nombreux concours lors de son adolescence. Annie Cordy faisait la connaissance de l’agent Henri Bruneau, qui devenait en 1958 son époux. Il se charge actuellement de ses intérêts.

Lire également : Pourquoi Dorian Rossini est aussi proche des gens ?

Le patron du Lido à l’époque lui a proposé de travailler pour son compte. Par la suite, elle arrivait à Paris où elle prenait son nom de scène Annie Cordy en 1946. Elle était la vedette principale dans un spectacle de revue au Moulin Rouge, au Lido et à l’ABC quatre ans plus tard, c’est-à-dire en 1950. Son énergie et sa beauté suscitaient l’admiration de tout Paris. Elle était devenue de plus en plus populaire grâce à sa participation au Tour de France avec la caravane publicitaire en 1952. Elle tournait l’opéra-comique de Francis Lopez qui porte le titre « La route fleurie » avec Bourvil cette même année.

Le début de carrière de chanteuse et d’actrice

Annie Cordy

Lire également : Gorge qui brûle cigarette électronique ?

Annie Cordy commence sa carrière au cinéma dans le film « Si Versailles m’était conté de Sacha Guitry ». Cette œuvre cinématographique réunit les acteurs célèbres de l’époque. Parallèlement, elle s’engage dans une carrière de chanteuse. Son début connaît un franc succès avec des morceaux comme « Les trois bandits de Napoli ou Léon » ou encore « La petite Marie ».

En 1956, elle s’est fait remarquer dans le film « Le Chanteur de Mexico » avec Bourvil, mais notamment avec Luis Mariano, l’acteur de cinéma très célèbre du moment. Elle avait fait des vocalises lors du mariage de Grace Kelly et du Prince Rainier de Monaco la même année.

Elle interprétait son rôle de mère meurtrie dans « Le Passager de la pluie » de René Clément en 1969. Elle était à l’affiche dans « Le Chat » de Pierre Granier-Deferre avec Signoret et Gabin l’année d’après.

Annie Cordy rencontrait un grand succès avec « La bonne du curé » en 1974 dont elle avait commercialisé plus d’un million de 45 tours. Dans le même ordre d’idée, les passionnés du spectacle remplissent l’Olympia pour admirer le fameux « Nini La Chance » d’Annie Cordy durant un mois. Elle entreprenait une tournée des plages et réussissait pleinement avec son nouveau titre Tata Yo Yo au cours de l’été 1980. Elle réitérait cet exploit avec Cho Ka Ka O cinq ans plus tard.

L’hommage improbable à Annie Cordy en Belgique

De manière inattendue, la Belgique rendra hommage à sa regrettée comédienne et chanteuse Annie Cordy. Cette manière à laquelle ce pays se conforme a été prise après un vote populaire. Dans cette optique, la défunte star donnera son nom au plus long tunnel de Belgique. Les Belges pourront désormais avertir leurs compatriotes qu’ils seront coincés dans les embouteillages sous le tunnel Annie Cordy.