Qui demande un certificat de non-gage ?

13
certificat de non-gage

 

Lorsqu’une vente de véhicule est en passe d’être réalisée, plusieurs formalités sont remplies en vue de permettre au nouveau propriétaire d’entrer en possession de la voiture sans problème. Cependant, il peut arriver que le vendeur veuille avoir le cœur net sur la situation administrative de l’automobile. Il peut chercher à savoir si elle est en règle ou si elle peut être vendue sans inconvénient. C’est en ce moment qu’un certificat de non-gage est demandé.

A lire en complément : Comment changer sa carte grise de véhicule?

Combien de personnes sont en droit de demander le certificat de non-gage ?

Le certificat de non-gage est un document obligatoire à trouver avant de passer à la vente d’un véhicule. Il atteste de l’état administratif de celui-ci et rassure la transaction. Sa demande est effectuée sur Internet ou auprès des autorités préfectorales. Néanmoins, il est délivré par le ministère de l’Intérieur.

Il est possible à toute personne en possession des informations présentes sur la carte grise de faire la demande du certificat de non-gage. Alors, que ce soit le vendeur ou l’acheteur ou un intermédiaire, il suffit de bien remplir le formulaire de demande avec les renseignements corrects et le tour est joué.

A voir aussi : C’est qui le meilleur vendeur de voitures d’occasion ?

Il serait quand même préférable qu’en tant que bon vendeur, le propriétaire demande le certificat de non-gage pour réaliser aisément la vente de son bien. C’est une garantie de sécurité pour montrer la validité de la voiture à vendre. D’ailleurs, il est courant de voir des acheteurs exigés ce document avant de passer à l’achat.

Quelles sont les différentes sortes de non-gages ?

Deux formes de certificats de non-gage sont ordinairement rencontrées. L’une est très simple et l’autre est plus détaillée. Lorsqu’un certificat est dit simple, c’est qu’il atteste que la voiture n’a servi à faire aucun gage et aucune contrainte n’empêche sa vente.

Il suffira donc de vous rendre en ligne ou de faire les démarches requises pour avoir ce document. L’acheteur le recevra et le gardera comme assurance. Ainsi, il est rassuré sur le fait que personne ne viendra lui prendre sa propriété comme dans le cas d’un bien saisi par un huissier lorsqu’il a servi de gage pour un prêt.

Pour sa part, le certificat de non-gage détaillé est celui qui est demandé lorsque le véhicule a servi à faire un gage ou est contraint par une opposition de vente. Dans ce cas, le document portera tous les détails importants sur la garantie ou ladite opposition. Il n’est pas obtenu en ligne, mais délivré en main propre à la préfecture.

Aussi, ce document renseigne sur toutes les charges qui pèsent contre la voiture. Dans le cas d’un prêt non remboursé par exemple, la somme à payer est indiquée dans les détails. Celle-ci doit être soldée avant que la vente ne soit totalement close.

Il revient donc au vendeur de s’acquitter de sa dette pour que l’acheteur puisse faire à nouveau un certificat de non-gage simple.

En conclusion, il faut noter que tout le monde peut demander un certificat de non-gage pour se rassurer de la sécurité de la transaction dans le cadre de la vente d’un véhicule. Toutefois, un vendeur qui le fait préalablement, met en confiance son acheteur et rend plus facile l’opération.