Quelle différence entre hybride et hybride rechargeable ?

129

Vous avez décidé que votre prochaine voiture ne serait pas une voiture à essence traditionnelle, mais vous ne savez pas exactement quel type de véhicule électrique choisir ?

Vous avez entendu parler de véhicules hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques. Vous vous demandez quel est le meilleur choix pour vous ?

A lire aussi : Week-end à Martigues : comment trouver un taxi privé de confiance ?

Essayons de le voir plus clair…

Trois types Il existe trois types de modèles équipés de moteurs électriques et de batteries haute tension pour faire avancer le véhicule.

A voir aussi : Comment économiser la batterie de sa voiture ?

Commençons par le modèle avec la plus petite batterie et la plus petite gamme, la voiture hybride.

Un exemple de voiture hybride, la nouvelle Corolla hybride (batterie : 1,3 kilowatt-heure).

Hybrid La voiture hybride est une voiture à essence avec un moteur électrique et une batterie haute tension, généralement de 1 à 2 kilowattheures (kWh).

Notez qu’il n’y a pas de port pour charger la batterie. Comment cela fonctionne-t-il alors ? Très simple : l’énergie électrique est récupérée pendant les phases de freinage et de décélération.

En effet, lors du freinage avec une voiture hybride (et électrique), ce ne sont pas les freins traditionnels qui ralentissent la voiture, mais le moteur électrique qui se transforme en alternateur (dynamo) et rétablit l’électricité à la batterie.

Par la suite, dans la phase d’accélération, le moteur électrique assiste le moteur à essence, réduisant ainsi sa consommation.

Est-il possible de conduire 100% électrique avec un véhicule hybride ? Oui, mais il ne dépasse jamais quelques centaines de mètres.

Est-ce un bon choix ? Personnellement, je trouve que la voiture hybride est bien supérieure à la voiture à essence ordinaire (surtout quand vous choisissez Toyota), mais si vous pouvez faire un pas de plus et aller à l’hybride rechargeable (comme la Prius Prime), c’est encore mieux !

En plus de la Prius Prime, un exemple de voiture hybride rechargeable, la Mitsubishi Outlander (batterie : 12 kilowatt heures).

L’ hybride enfichable Également connue sous le nom de PHEV (véhicule électrique hybride rechargeable), la voiture hybride rechargeable est une voiture hybride, mais avec une batterie plus grande et un port de charge. L’intérêt pour ce type de véhicule est qu’il est possible de parcourir plusieurs dizaines de kilomètres seulement en mode électrique.

Lorsque la batterie est épuisée, la voiture devient à nouveau un hybride ordinaire, c’est-à-dire que la batterie est chargée lors du freinage, réduisant la consommation de carburant. Une fois à la maison, nous branchons la voiture dans une prise de courant. Le lendemain matin, la batterie est à nouveau pleine à 100%.

J’ aime beaucoup les hybrides rechargeables, car vous pouvez réduire considérablement votre consommation de carburant (ce qui est bon pour le portefeuille et la planète) et c’est la voiture parfaite pour en apprendre davantage sur la conduite électrique. Malheureusement, pour l’instant, les modèles hybrides rechargeables avec une bonne autonomie en mode 100% électrique sont plutôt rares.

Pourquoi ? La raison en est simple : depuis un hybride plug-in voiture a tous les éléments d’une voiture normale en plus des éléments électriques, il est difficile de l’offrir à un bon prix. Nous installons ensuite des batteries pas trop grandes (9 à 12 kWh), alors qu’il faudrait doubler.

Par exemple, avec sa batterie 12 kWh, l’Outlander n’est qu’à 35 km en mode 100% électrique. C’est petit. Heureusement, si vous choisissez un format de voiture plus petit, vous allez en partie résoudre le problème. Le Hyundai Ioniq, par exemple, dans une version hybride rechargeable parvient à faire 47 km en mode 100% électrique avec une batterie encore plus petite, 9 kWh. (photo à droite)

Un modèle qui est très intéressant à acheter en ce moment est la Honda Clarity. Avec sa batterie de 17 kWh et sa forme aérodynamique, il vous permet de faire jusqu’à 76 km en mode entièrement électrique !

Pour savoir si vous êtes un bon candidat pour la voiture hybride rechargeable, vous devez calculer le nombre de kilomètres que vous faites par jour. Je connais beaucoup de gens qui possèdent une voiture et ne vont jamais loin (sauf occasionnellement). Ils parcourent une dizaine de kilomètres pour se rendre au travail, une dizaine de kilomètres pour faire du shopping. Dans ce cas, l’hybride plug-in est un excellent choix.

Cependant, si vous êtes quelqu’un qui roule la plupart du temps sur les autoroutes et que vous parcourez 100 à 200 kilomètres par jour, l’hybride rechargeable n’est peut-être pas fait pour vous. Pourquoi ? Parce que votre pourcentage réalisé en mode entièrement électrique ne sera pas assez élevé pour en faire la peine.

Un exemple de voiture 100 % électrique, la Tesla Model 3 SR (batterie : 50 kilowattheures).

La voiture 100% électrique Avec une voiture 100% électrique, il n’y a pas de moteur à combustion, pas de transmission ou de système d’échappement. Il n’y a qu’un moteur électrique et une batterie plus ou moins grande. Sur la photo ci-dessus, cette Tesla a une batterie de 50 kWh. C’est une taille moyenne. Une petite batterie fonctionne autour de 30 à 40 kWh et une grande batterie autour de 60 à 70 kWh pour une autonomie de plus de 400 kilomètres.

Personnellement, avec l’excellent réseau de rapide installés par le Circuit Électrique à travers le Québec, je constate que la plupart des gens peuvent facilement faire face à une voiture électrique dès qu’elle affiche 220 kilomètres en été et 120 kilomètres en hiver.

L’ idéal est de choisir une voiture qui ne nous oblige pas à se recharger pendant la journée, sauf occasionnellement. Je suis très satisfait de mon petit Spark EV qui n’a que 125 km d’autonomie en été, car même en hiver j’ai assez d’autonomie pour faire ma journée. Mais je ne suis pas quelqu’un qui va très loin. Je parcourais environ 60 kilomètres par jour, plus jamais. Le soir, j’ai branché ma voiture et elle est pleine le lendemain. Et si je dois descendre à Montréal ? J’utilise juste les bornes rapides du circuit électrique. (Une recharge de 10 minutes en été, deux recharges de 10 minutes en hiver.)

Prenez le temps de calculer à peu près le nombre maximum de kilomètres que vous faites dans une journée normale et achetez un modèle qui est environ double (en raison d’événements imprévus et d’hiver). C’est aussi simple que ça !

Constatation Beaucoup de gens commencent avec un hybride ou un hybride rechargeable, puis passent à l’hybride entièrement électrique. Certains le trouvent inutile et préfèrent aller directement à l’ensemble électrique. Mon avis sur ça ? Si vous avez l’audace de passer directement à la voiture 100% électrique, allez-y, mais n’oubliez pas d’évaluer correctement votrebesoins.