Quelle pression pour pneu vtt ?

2367

La pression des pneus d’un vtt joue sur le confort de conduite et sur la sécurité du cycliste. Gonfler correctement les pneus du vélo vous permet de réduire les risques de crevaison. C’est également la condition sine qua non pour pratiquer votre discipline de prédilection dans les meilleures conditions.

Partir des recommandations du constructeur

 

A lire en complément : Comment s'entraîner efficacement à l'examen de code de la route

Des pneus surgonflés utilisés sur un terrain à obstacle ou un chemin cahoteux vous feront ressentir les secousses et les vibrations plus intensément. Sur un chemin roulant, des pneus de vtt sous gonflés vous feront avancer moins vite. Mais outre la performance et le confort, il y a bien d’autres paramètres à considérer avant de choisir la pression de chaque pneu de votre vélo.

Le moyen le plus facile pour ajuster la pression de vos pneus de VTT est de vous en référer à la fourchette donnée par le constructeur. Ces indications sont marquées sur le flanc des pneus. L’unité de mesure utilisée est le bar pour les francophones et le PSI pour les anglophones.

A lire aussi : Comment utiliser efficacement un calculateur d'assurance auto bonus malus : astuces et conseils

L’idée est ainsi de gonfler les pneus du vtt à la pression la plus basse indiquée par le constructeur et de l’ajuster au fur et à mesure. Le meilleur moyen de déterminer la pression idéale est de faire des essais. Sinon, il y a également les recommandations théoriques que vous pouvez suivre pour trouver le gonflage idéal.

La pression idéale selon les paramètres les plus importants

Déjà, il faut comprendre que les dimensions – diamètre et section – des pneus ne sont pas toujours les mêmes pour chaque discipline. Il faut les choisir selon que vous faites de l’enduro, de la descente, du cross-country ou encore du All Mountain. La discipline définit également à peu près le type de terrains sur lesquels vous allez rouler le plus souvent.

Le diamètre et la section des pneus vtt

En théorie, plus la section des pneus est importante, moins vous avez besoin de pression. De même pour le diamètre, un pneu 29’’est à gonfler à une pression plus basse qu’un pneu de 27.5’’ ou de 26’’. La pression idéale pour un pneu de 27.5’’ de section moyenne devrait se situer entre 1.8 et 2 bars.

Différence pneu avant et pneu arrière

Si en enduro il est de coutume de gonfler les pneus avant et arrière à la même pression, ce n’est pas le cas en vtt. D’une manière générale, il est recommandé de gonfler le pneu arrière avec 0.1 bar de plus que le pneu avant.

Gonflage terrain boueux/terrain sec

Sur du terrain boueux ou humide, vous pouvez opter pour une pression se situant entre 2 et 2.5 bars pour un vtt qui vous sert pour du cross-country. Pour la même discipline sur terrain sec, vous pouvez monter la pression jusqu’à 3 bars.

Le gonflage selon le poids du cycliste

Plus vous êtes lourd, plus les pneus doivent être gonflés à une pression plus importante. À titre indicatif, les pressions moyennes pour les pneus avant et arrière d’une personne de 80 kg sont respectivement 2.3 et 2.4 bars.

L’impact de la pression sur la performance du VTT

La pression des pneus a un impact direct sur les performances de votre vélo tout-terrain (VTT). Si elle est trop basse, vous risquez d’avoir une faible adhérence et une augmentation de la résistance au roulement. Si elle est trop élevée, vous pouvez perdre en contrôle et en confort.

Avoir une bonne pression permet ainsi d’optimiser sa vitesse et son adhérence dans les virages ou encore lors des accélérations.

Avoir une pression adaptée à chaque terrain peut aussi améliorer le grip que vos pneus ont avec le sol. Effectivement, si vous avez tendance à gonfler vos pneus avec une même pression sans tenir compte du terrain sur lequel vous allez rouler, il y a des chances qu’ils glissent facilement dans les virages.

Crédit photo: VeloNews

Il ne faut pas non plus oublier l’impact que peut avoir la pression des pneus sur votre santé physique. Rouler à basse pression augmente les risques de pincements qui peuvent endommager vos jantes et provoquer une crevaison. À l’inverse, une pression trop élevée peut provoquer des douleurs dans les bras et les poignets en raison de la difficulté à contrôler le vélo.

Il faut trouver un juste milieu qui permette d’avoir une bonne adhérence sans sacrifier le confort. Pour ce faire, il faut connaître les caractéristiques de chaque pneu. En suivant ces conseils simples, vous pourrez améliorer vos performances sur votre VTT tout-terrain.

Comment vérifier et ajuster la pression de ses pneus de VTT

Il existe plusieurs manières de vérifier la pression des pneus d’un VTT, mais la plus simple est d’utiliser un manomètre. Cet outil permet de mesurer avec précision la pression dans vos pneus. Pensez à bien noter que les différents types de valves (presta ou schrader) sont compatibles avec différents types de manomètres.

Pour ajuster votre pression en fonction du terrain, pensez à bien tenir compte du type et des dimensions du pneu que vous utilisez. Les modèles plus larges nécessitent souvent une pression inférieure pour offrir une adhérence optimale sur les terrains accidentés. En revanche, pour le cyclisme sur route ou sur piste lisse, optez plutôt pour une pression plus élevée qui vous offrira moins de résistance au roulement et donc un gain en vitesse.

N’oubliez pas qu’une fois que vous avez trouvé la pression idéale pour vos pneus VTT selon votre morphologie et par rapport à l’environnement où vous évoluez habituellement (routes difficiles vs piste facile), il faut s’y tenir régulièrement. Rien ne doit être négligé lorsqu’il s’agit d’améliorer ses performances à vélo tout-terrain !

Trouver la bonne pression pour ses pneus VTT peut sembler difficile au départ, mais cela fait partie intégrante des pratiques d’un pilote compétent ! Avec le temps et l’expérience acquise grâce aux tests effectués à chaque sortie en vélo tout-terrain, chacun sera capable d’évaluer rapidement quelles seront les conditions optimales afin d’obtenir une performance maximale sur chaque parcours.