Quel pays possède une plaque d’immatriculation rouge ?

5

En France, on voit de temps en temps des voitures avec des plaques d’immatriculation rouges passées. Il faut reconnaître que c’est plutôt original. Mais d’où viennent ces véhicules ? Quels pays possèdent des plaques d’immatriculation rouges ? C’est la question à laquelle nous allons nous concentrer dans cet article. Commençons tout de suite !

Quels pays possèdent une plaque d’immatriculation rouge ?

 

A lire en complément : Week-end à Martigues : comment trouver un taxi privé de confiance ?

Que ce soit pour le format ou la couleur, la plaque d’immatriculation est différente pour chaque pays. En France, en utilise actuellement le format AA-001-AA sur fond blanc rétroréfléchissant et caractères noirs. Ainsi, en voyant des plaques rouges sur le territoire, il est tout à fait normal de se questionner sur la provenance de ces véhicules. Alors, quel pays possède une plaque d’immatriculation rouge ?

Nombreux sont en effet les pays possédant une plaque d’immatriculation rouge. Il y a par exemple la Belgique qui possède une plaque d’immatriculation à caractères rouges sur fond blanc. Il y a également Madagascar dont les véhicules appartenant à l’état sont immatriculés par une plaque à caractères noirs et fond rouge.

A voir aussi : Comment bien choisir une Nissan ?

Mais les plaques d’immatriculation belges sont facilement reconnaissables et on imagine mal des véhicules de l’État malgache ou d’un autre pays hors Union européenne circuler en France. Alors, à qui appartiennent réellement les plaques rouges circulant en France ? Explication tout de suite !

Pourquoi ces voitures ont-elles des plaques rouges ?

En fait, les plaques d’immatriculation rouges que vous voyez circuler en France appartiennent bel et bien au parc automobile français, mais pour des besoins très spécifiques.

Les plaques rouges sont principalement délivrées pour des véhicules en Transit Temporaire (TT). C’est-à-dire que ces véhicules sont en transit et ils n’y resteront que de façon temporaire en France. C’est par exemple le cas des voitures destinées à l’exportation qui ont été achetées neuves en France.

Une voiture portant une plaque d’immatriculation rouge doit être immatriculée à une personne dont la résidence principale n’est ni la France ni les pays membres de l’Union européenne. Et la personne doit être âgée au minimum de 21 ans.

Pour pouvoir conduire ces véhicules à plaque rouge, il faut disposer d’au moins une des pièces justificatives suivantes :

  • Une déclaration d’exportation qui a été reçue lors de l’immatriculation de la carte grise
  • Une carte d’étudiant (si le propriétaire et un étudiant de passage en France)
  • Une attestation de stage (si le propriétaire est en stage en France)
  • Une carte de presse et une carte d’accréditation délivrée par le ministère des Affaires Étrangères (si le propriétaire est un journaliste de passage en France)
  • Une pièce d’identité attestant le lien de parenté du conducteur avec le propriétaire (si ce n’est pas le propriétaire qui conduit)

La plaque d’immatriculation rouge est en effet une plaque destinée à être utilisée provisoirement. La date limite de la validité de l’immatriculation est d’ailleurs indiquée sur la plaque. Outre les véhicules en Transit Temporaire (TT), un véhicule Importé en Transit (IT) peut également disposer d’une plaque d’immatriculation de couleur rouge en France.