Matelas pour bébé : nos conseils pour faire le meilleur choix

83
Matelas pour bébé : nos conseils pour faire le meilleur choix

Si vous attendez un enfant et que vous souhaitez préparer sa chambre au plus vite avant son arrivée, il va falloir que vous accordiez une certaine importance à son lit. En effet, à moins que vous optiez pour le cododo pendant un temps, un petit lit bien douillet est indispensable pour que celui-ci dorme sur ses deux oreilles et puisse s’épanouir au sein de votre famille. Dans cet article, on va surtout s’intéresser au matelas : quels critères avoir en tête pour faire le choix le plus avisé ?

La taille du matelas et son épaisseur

Ce sont certainement les deux critères les plus importants. Commençons tout d’abord par la taille : si vous avez acheté un lit standard à barreaux pour votre bébé, alors il est plus probable que ce soit la taille 60×120 cm qui convienne le mieux. N’hésitez pas à mesurer le lit pour vous en assurer, sachant qu’il existe aussi des matelas de taille 70 x 140 centimètres. Ces derniers peuvent être utilisés un peu plus longtemps, mais comme votre enfant ne restera pas plus de 3 ans dans son lit de bébé à priori, vous devrez de toute façon changer sa literie avant qu’il ne soit trop grand.

Lire également : Où trouver vos meilleurs produits de maison ?

Venons-en maintenant à l’épaisseur. Celle-ci varie de 10 à 14 centimètres et pour les matelas Babysom par exemple, la moyenne est de 12 centimètres. Il ne sert pas à grand-chose de prendre plus, car un matelas trop épais pourrait être dangereux pour votre bébé, car il risque de s’enfoncer dedans. Autrement, si vous partez en voyage, il existe des modèles avec une épaisseur de 5 ou 7 centimètres. C’est bien pour dépanner et pratique à transporter (on peut les enrouler), mais nous vous recommandons au moins 10 cm au quotidien.

La fermeté du matelas et l’hygiène à respecter

Certaines personnes ne jurent que pour les matériaux “naturels” comme les fibres de coco. Selon nous, le plus important est que le matelas soit bien ferme avec une densité allant de 20 à 22kg/m3 dans l’idéal. Car dans tous les cas, il faut absolument que votre matelas soit déhoussable et lavable à la machine. Ce qui fait que vous allez le recouvrir d’une housse pour matelas, d’où l’importance d’axer votre choix autour de la fermeté et non des matériaux utilisés pour sa fabrication. 

A voir aussi : Louer un garde-meuble, oui, mais pourquoi faire ?

Concernant la housse du matelas justement, il n’est pas nécessaire qu’elle soit traitée antiacariens ou antibactérien. Sauf éventuellement si c’est réalisé avec des produits non chimiques, ce qui devient la tendance aujourd’hui.