Gestion d’entreprise : comment bien y arriver ?

1934

Devenir un entrepreneur, c’est pouvoir assumer plusieurs rôles à la fois. Il en est de même pour tout autre chef d’entreprise. En plus de pouvoir produire, communiquer ou vendre, vous devrez pouvoir gérer votre entreprise comme il le faut. La gestion ne tient pas seulement compte de la comptabilité. Une bonne gestion est une organisation excellente de vos ressources matérielles, humaines et financières. Gestion d’entreprise : comment bien y arriver ? Voici ce qu’il faut retenir.

Être un acteur de sa gestion d’entreprise

Tout ce qui se mesure peut s’améliorer. C’est pour cela que vous devrez être véritablement aux commandes de votre activité dès son lancement. Cela vous permettra de bien comprendre la façon dont votre business fonctionne. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises en ce qui concerne par exemple, les échéances fiscales, les paiements, les fournisseurs… Vous aurez une pleine connaissance des différents leviers qui vous permettront de développer votre entreprise.

A découvrir également : La création d’une SCPI en quelques étapes

Une excellente maîtrise de la gestion de votre activité vous permettra de bien prendre les décisions. Comme cela, vous atteindrez facilement vos objectifs bien définis à travers un bon business plan. Par ailleurs, pour une bonne gestion de votre entreprise, il n’est pas question de faire tout le temps de la sous-traitance. Cela n’est pas recommandé.

Avoir une comptabilité à jour

La comptabilité est un axe important de votre entreprise. Vous devez donc toujours en tenir compte. Même si vous disposez d’un expert-comptable, il est essentiel de ne pas vous désintéresser du sujet.

A découvrir également : Les astuces incontournables pour augmenter le trafic de votre site ecommerce

Vous pourrez ainsi dialoguer en toute liberté avec ce dernier sur l’analyse des performances de votre activité. Vous aurez un meilleur aperçu de la préparation de vos prévisions en matière de budget et aurez une bonne connaissance de votre trésorerie. Une formation à l’ESUP vous permettra de bien maîtriser tout cela.

Toujours établir un calendrier des dates butoirs

Selon le régime fiscal que vous aurez choisi, il y aura un minimum de formalités à remplir. Vous devrez réaliser l’enregistrement comptable de vos recettes ainsi que celui de vos achats. Il faudra effectuer également les déclarations fiscales de l’entreprise à l’instar de la TVA, des BIC, des BNC… Si vous êtes employeur, les fiches de paie et les fiches de déclarations sociales devront être également établies. Vous devrez réaliser aussi les comptes annuels, les rapports de gestion et une AGO…

Travailler à respecter le suivi des factures et devis

Vous devrez être assez réactif et proactif par rapport à vos devis et factures. Il faudra toujours faire en sorte d’envoyer le devis durant les 48 heures qui suivent la demande du client. Vous devrez créer une relation avec votre client en lui demandant s’il a bien reçu le devis et en lui disant que vous êtes à sa disposition au cas où il aurait des questions. Vos devis devront avoir des périodes de validités. À la fin de ces périodes de validité, vous pourrez relancer le client, afin de le lui rappeler.

Pour optimiser les choses, vous devez chercher à vous faire connaître auprès des référents comptables de vos clients ou fournisseurs. Cela vous permettra de fluidifier les relations à travers des relances et réceptions de factures.

Être un bon gestionnaire d’entreprise n’est pas donné à tout le monde. Toutefois, cela s’apprend avec le temps et on finit par en avoir une réelle maîtrise.

Savoir gérer efficacement les stocks et les approvisionnements

Au-delà de la gestion des factures, les entreprises doivent aussi apprendre à gérer efficacement leurs stocks et approvisionnements. La gestion des stocks est primordiale pour les entreprises qui cherchent à maintenir leur production de manière régulière et constante.

Il faut connaître son stock actuel et anticiper le prochain besoin en matières premières afin que la chaîne de production ne soit pas interrompue. Pour ce faire, il faut établir un plan prévisionnel d’approvisionnement pour chaque produit fabriqué ou vendu par l’entreprise.

Lorsque vous gérez vos stocks, tenez compte des délais de livraison, du coût du transport ainsi que de tous les frais associés au traitement des commandes supplémentaires. Il est recommandé d’utiliser un logiciel spécialisé dans cette tâche pour une meilleure prise en charge.

Une fois que vous avez établi votre liste de besoins mensuels pour les différents produits qu’il faut acheter auprès de fournisseurs choisis avec soin, n’hésitez pas à passer commande rapidement et régulièrement afin d’éviter toute rupture temporaire ou définitive qui pourrait impacter l’image et/ou la productivité globale de votre entreprise.

N’oubliez pas que même si cela peut paraître contraignant au premier abord, l’organisation rigoureuse et fréquente ainsi que la collaboration avec vos fournisseurs et collaborateurs sont garantes du bon fonctionnement d’une entreprise performante !

Établir des indicateurs de performance pour mesurer la rentabilité de l’entreprise

Une fois que vous aurez mis en place une organisation rigoureuse pour la gestion de vos factures et de votre stock, vous devez trouver un juste équilibre entre ces deux types d’indicateurs afin d’avoir une vision globale et précise de la santé économique et sociale de l’entreprise.

Lorsque vous avez défini les indicateurs pertinents pour votre entreprise, il faut ensuite mettre en place un système de suivi. Cela peut se faire via des tableaux Excel ou grâce à un logiciel spécialisé dans ce domaine, tel que SAP Business One ou Oracle ERP Cloud.

Le choix du système doit prendre en compte l’accessibilité aux données, car celles-ci doivent pouvoir être traitées rapidement lorsqu’il y a nécessité. N’hésitez pas non plus à réaliser régulièrement des analyses comparatives avec vos concurrents directs et indirects afin d’être sûr(e) que les décisions prises sont pertinentes et compétitives !