Conversion DIF CPF : comment s’y prendre

965

La réforme de la formation professionnelle a conduit à la création du Compte Personnel de Formation (CPF), remplaçant ainsi l’ancien Droit Individuel à la Formation (DIF). Cette transition soulève de nombreuses interrogations pour les salariés désireux de poursuivre leur montée en compétences. Comment convertir leurs anciens droits DIF en CPF ? Quelles démarches doivent-ils entreprendre pour bénéficier de leur solde de formation ? C’est à ces questions que nous répondrons afin de guider les personnes concernées dans ce processus de conversion crucial pour leur évolution professionnelle.

DIF et CPF : tout savoir

Comprendre le DIF et le CPF est essentiel pour pouvoir convertir son ancien droit en compte personnel de formation. Le Droit Individuel à la Formation (DIF) a été remplacé par le Compte Personnel de Formation (CPF), qui permet aux salariés d’accumuler des droits à la formation tout au long de leur carrière professionnelle.

Lire également : Découvrez le stylo 4 couleurs à clip, l'accessoire indispensable pour les professionnels

Le DIF était un dispositif qui offrait aux salariés une durée annuelle minimale de 20 heures de formation, avec un plafond cumulatif maximal de 120 heures. À partir du 1er janvier 2015, les anciens droits acquis au titre du DIF ont expiré. C’est pourquoi, pensez à bien prendre en compte les avantages proposés par ce nouveau dispositif.

Le CPF a quant à lui vocation à accompagner les individus tout au long de leur vie professionnelle quelle que soit leur situation : emploi ou recherche d’emploi, alternance ou apprentissage, handicap… Avec l’avènement du CPF en 2015, chaque personne dispose alors :

Lire également : Tremplin numérique SEO : Comment analyser la concurrence pour se démarquer

• De manière générale : du droit à se former tout au long de sa vie active ;
• Dans l’espace public : du portail officiel dédié www.moncompteformation.gouv.fr ;
• En matière juridique : d’un budget directement mobilisable depuis cette plateforme ;

Les étapes pour convertir son DIF en CPF sont relativement simples. Les anciens droits acquis doivent être inscrits sur une attestation émanant de l’employeur dans la rubrique relative aux informations professionnelles et/ou contenues dans votre bulletin de paie.

Il faut ensuite renseigner son solde de droits acquis dans la rubrique « Mes formations » sur le portail www.moncompteformation.gouv.fr. Les heures ainsi renseignées seront converties en euros selon un taux horaire défini par les partenaires sociaux.

Les avantages de la conversion DIF CPF sont nombreux : les salariés peuvent désormais cumuler des heures tout au long de leur carrière et ils ont plus de flexibilité pour choisir leurs formations. Leur compte personnel est portable même s’ils changent d’employeur ou s’ils se retrouvent sans emploi.

En ce qui concerne les alternatives à la conversion DIF CPF, il existe plusieurs options pour financer une formation professionnelle : le plan de développement des compétences proposé par l’entreprise, le congé individuel de formation (CIF) ou encore Pôle Emploi qui peut prendre en charge certaines prestations notamment celles liées aux reconversions professionnelles.

Si vous disposez d’un ancien droit Individuel à la Formation (DIF), n’hésitez pas à effectuer sa conversion vers un Compte Personnel de Formation (CPF). Le processus est relativement simple et vous permettra d’accumuler des droits tout au long de votre vie professionnelle afin d’évoluer constamment dans votre carrière.

formation professionnelle

Convertir son DIF en CPF : mode d’emploi

Il faut noter que la conversion DIF CPF doit être effectuée avant le 30 juin 2021. Passé ce délai, les anciens droits acquis du DIF seront perdus.

La première étape pour convertir son DIF en CPF consiste à se munir de l’attestation émanant de l’employeur qui indique le solde des heures acquises au titre du DIF. Cette attestation devra être transmise à votre opérateur de compétences (OPCO) ou directement sur le portail www.moncompteformation.gouv.fr afin d’être prise en compte dans votre compte personnel de formation.

Si vous n’avez pas conservé cette attestation, il est possible d’en faire la demande auprès de votre employeur actuel ou ancien. Si celui-ci ne peut pas fournir cette attestation, vous pouvez aussi demander un justificatif à Pôle Emploi si vous avez été indemnisé par cet organisme entre janvier 2015 et décembre 2020.

Une fois en possession de l’attestation relative au solde des heures acquises via le dispositif DIF, il faut se rendre à son espace personnel sur www.moncompteformation.gouv.fr et renseigner manuellement vos droits acquis dans la rubrique ‘Mes formations’.

Le site procèdera alors automatiquement à leur conversion en euros selon un taux horaire fixé par les partenaires sociaux. Le montant ainsi obtenu sera crédité sur votre compte personnel de formation que vous pourrez utiliser pour financer une formation professionnelle éligible tout au long de votre carrière.

En cas de difficultés rencontrées lors du processus, une assistance téléphonique est disponible auprès du service client CPFormation joignable au 09 70 82 35 51 du lundi au vendredi de 8h à 18h.

La conversion DIF CPF est une opportunité pour tous les salariés et demandeurs d’emploi qui souhaitent se former tout en accumulant des droits disponibles tout au long de leur carrière professionnelle. En suivant ces étapes simples, vous pourrez profiter pleinement de ce nouveau dispositif mis en place par le gouvernement afin d’améliorer votre employabilité et vous adapter aux changements continus du monde professionnel.

Avantages de la conversion DIF CPF

La conversion du DIF en CPF présente de nombreux avantages pour les travailleurs français. Cela permet d’accéder à un plus large choix de formations professionnelles éligibles au financement via le CPF. Les heures acquises grâce au DIF peuvent être utilisées pour financer des formations en ligne, des certifications professionnelles ou encore des bilans de compétences.

La conversion permet aussi aux salariés qui ont accumulé beaucoup d’heures sur leur compte DIF mais qui n’ont pas eu l’opportunité de les utiliser dans le passé, de bénéficier pleinement du montant converti en euros sur leur compte personnel de formation. Cela peut représenter une somme importante et offrir ainsi la possibilité à ces travailleurs de se former dans un domaine qu’ils souhaitent approfondir ou encore renforcer leurs compétences professionnelles.

La conversion est aussi intéressante pour les personnes en recherche d’emploi car elle leur offre la possibilité d’utiliser les heures acquises lorsqu’ils étaient salariés afin de compléter leur formation et améliorer leurs chances sur le marché du travail.

La mise en place du CPF a simplifié le processus administratif lié à l’utilisation des droits acquis par le biais du dispositif DIF. Effectivement, toutes les informations relatives aux droits acquis sont désormais accessibles depuis votre espace personnel via www.moncompteformation.gouv.fr. Il suffit simplement de vérifier que vos heures ont bien été transférées automatiquement vers votre nouveau compte CPF une fois que vous avez effectué votre première connexion.

Pensez à bien prendre en compte la part de l’employeur. Il n’y a aucune incidence fiscale liée à cette conversion.

La conversion DIF CPF représente une réelle opportunité pour les salariés et demandeurs d’emploi qui souhaitent se former dans un domaine précis ou renforcer leurs compétences professionnelles. Elle permet aussi de simplifier le processus administratif relatif aux droits acquis grâce au dispositif DIF, tout en offrant un choix plus large de formations éligibles au financement via le CPF. N’hésitez donc pas à effectuer votre conversion avant le 30 juin 2021 afin de profiter pleinement du montant converti sur votre compte personnel de formation.

Alternatives à la conversion DIF CPF

La conversion DIF CPF n’est pas la seule option pour les travailleurs qui souhaitent se former. Il existe d’autres alternatives telles que le compte personnel de formation (CPF), le plan de développement des compétences (ex-plan de formation) et le congé individuel de formation (CIF).

Le compte personnel de formation est un dispositif mis en place depuis 2015 qui permet à toutes les personnes disposant d’un contrat sécurisé CPF, salariées ou demandeurs d’emploi, d’accéder à une liste étendue de formations éligibles au financement via ce dispositif. Le CPF offre aussi des heures créditées chaque année pour les salariés à temps complet.

Le plan de développement des compétences, quant à lui, est une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent suivre une formation adaptée aux besoins spécifiques liés à leur poste actuel ou futur dans l’entreprise. Le coût total du projet est pris en charge par l’employeur et peut inclure plusieurs types de formations telles que des cours en ligne, du coaching professionnel ou encore des séminaires.

Il y a aussi le congé individuel de formation (CIF) qui permet aux travailleurs français ayant accumulé suffisamment d’heures sur leur compte CPF ou sur leur ancien compte DIF, ainsi qu’à ceux justifiant au moins deux ans d’expérience professionnelle dans la même entreprise pendant les cinq dernières années précédant la demande du CIF, de pouvoir bénéficier jusqu’à douze mois consacrés exclusivement à leur projet professionnel.

Il faut se décider pour telle ou telle solution. Effectivement, la formation professionnelle est un domaine en constante évolution et il faut rester informé sur toutes les offres disponibles afin de choisir la meilleure option pour répondre à ses besoins et atteindre ses objectifs professionnels.