Comment installer un wc japonais ?

56
wc japonais

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les WC japonais sont de plus en plus sollicités. Cela est dû à leurs différentes fonctionnalités qui apportent plus d’hygiène et de confort aux utilisateurs. L’installation de ces dispositifs peut être complexe. Cependant, avec les étapes d’installation à portée de main, cela devient facile. Voici les étapes d’installation d’un WC japonais classique et suspendu.

Les étapes pour l’installation d’un WC japonais classique

L’installation d’un WC japonais est un peu complexe. Vous devez être attentif pour ne pas commettre d’erreurs pouvant ruiner votre investissement. Plusieurs outils sont nécessaires pour la pose des toilettes japonaises classiques dans votre maison. Il s’agit d’une clé à molette, d’un tournevis plat, d’un marqueur, d’un niveau à bulle et d’une perceuse.

Lire également : Gorge qui brûle cigarette électronique ?

Si vous avez déjà un WC traditionnel installé, vous avez besoin de le retirer. Pour ce faire, il est nécessaire de vider la chasse d’eau et le fond de votre toilette. Pensez également à arrêter l’arrivée d’eau. Après avoir pris ses précautions, vous pouvez retirer les fixations du WC à remplacer à l’aide de votre clé à molette.

Les fixations étant retirées, vous pouvez enlever le WC. Avant de poser le WC japonais au sol, vous devez retirer le joint d’étanchéité de l’ancien et placer un nouveau à l’arrière du nouveau WC. Une fois que cela est fait, placez la cuvette sur la canalisation et vissez-la avec les fixations qui vous ont été fournies. Pour finir, faites les raccordements en eau et en électricité.

A voir aussi : Qui sont les parents de Gabriel Attal ?

Les étapes pour l’installation d’un WC japonais suspendu

À défaut d’opter pour un WC japonais classique, vous pouvez faire le choix d’un modèle suspendu. Son installation semble à priori plus difficile, mais avec les instructions nécessaires, vous accomplirez cette tâche d’une main de maître.

La première étape est la fixation du bâti-support. C’est un cadre qui va servir de support à la cuvette. Il est donc indispensable de réussir son installation. Avec votre marqueur, prenez les marques au sol et au mur puis percez les endroits marqués. Chevillez ensuite pour permettre la fixation du bâti-support. Grâce au guide d’installation, vous pouvez régler l’alimentation en eau de l’équipement.

Pour vérifier le bon fonctionnement des raccordements, posez la cuvette et ouvrez l’arrivée en eau. En absence de dysfonctionnement, enlevez la cuvette et percez les zones pour la fixation de la cuvette, des manchettes d’alimentation et de la plaque de commande. Vous pouvez ensuite visser l’habillage du WC japonais.

Les manchettes d’alimentation requièrent une attention particulière. Vous devez les rattacher aux orifices du bâti. Pour une installation plus aisée de la cuvette, pensez à faire usage de la graisse silicone. L’installation du siège, de la lunette et la réalisation de la liaison entre la plaque de commande et le système de chasse, marquent la fin de votre installation.

En somme, si vous ne souhaitez pas solliciter l’aide d’un plombier, il est nécessaire de connaître les étapes nécessaires d’une installation d’un WC japonais. Il est aussi possible d’installer un abattant sur un WC ordinaire à défaut d’opter pour une toilette 100 % japonaise.