Est-ce que le CBD fonctionne sur tout le monde ?

326

Face aux douleurs musculaires et articulaires, le stress et l’anxiété, les troubles du sommeil ou encore l’épilepsie, de nombreuses personnes se tournent vers le CBD. Cette dernière, du fait de son efficacité médicalement prouvée, paraît comme indispensable et efficace pour tous les hommes. Cependant, le CBD encore appelé cannabidiol, n’est pas une panacée et pour bien de raisons.

Le dosage

Vous pourriez consommer le CBD sans ressentir véritablement son effet relaxant ou d’antalgique. Cela n’est pas forcément en raison d’un dysfonctionnement de votre organisme. C’est peut-être parce que vous n’aviez pas calibré le dosage en fonction de vos besoins. Une faible dose ne saurait faire disparaître une douleur articulaire très intense. De même, le dosage nécessaire pour résoudre un problème d’anxiété ne sera pas le même que celui nécessaire pour une douleur musculaire.

Lire également : Quel est le salaire de Jean-luc Reichmann par mois ?

Un autre facteur important dont il faudra tenir compte reste l’organisme cible. Le sexe, l’âge, le poids et même le mode de vie sans négliger le rythme de travail sont autant de paramètres à considérer pour s’assurer de l’efficacité du CBD. Il est par exemple conseillé de commencer par de faible dosage et d’augmenter peu à peu jusqu’à obtenir satisfaction.

La qualité du CBD

Vous avez consommé du cannabidiol sans ressentir le moindre effet de satisfaction. C’est aussi peut-être en raison de la qualité du CBD. Vous avez peut-être consommé du CBD de mauvaise qualité et c’est en partie la faute au fabricant.

Lire également : Les 6 meilleures idées d’affaires basées sur la blockchain en 2022

Vu qu’il s’agit d’un marché en pleine expansion, il manque de veille stricte sur la réglementation et les standards dans le secteur de la vente des produits contenant du CBD. Cela favorise la floraison de nombreuses entreprises qui vendent ce type de produits.

Dans ce lot se trouvent celles qui cherchent à se faire beaucoup d’argent en passant sous silence, le bon dosage et la bonne qualité du produit à base de CBD. À titre illustratif, vous pourriez lire sur un produit, un certain dosage de CBD en matière de teneur alors qu’en réalité, le produit en contient peut-être 10 fois moins.

Une tolérance développée

Le CBD ou le cannabidiol est le deuxième cannabinoïde le plus étudié par les scientifiques en dehors du THC. À la différence du THC, il est vertueux et c’est cela qui le rend légal à la consommation et de vente dans de nombreux pays tant qu’il contient au plus 0,2 % de THC.

Cependant, sa consommation pourrait en elle-même, causer un problème de santé. À force de consommer du CBD, vous pourriez ne plus, à un moment donné, le trouver efficace. Cela n’est pas un dysfonctionnement de votre organisme.

C’est bien la réponse de ce dernier face à la consommation abusive que vous faites du CBD. En effet, votre organisme pourrait développer une tolérance par rapport au CBD. Comme pour le cannabis, un arrêt de consommation du CBD sur une bonne période pourrait vous aider à lui conférer son efficacité à nouveau.

Une allergie au pollen

Les principales sources végétales du CBD sont le cannabis (Cannabis sativa) et le cacao (Theobroma cacao). Ainsi, il est possible que le CBD ne fonctionne pas sur vous ou qu’il vous soit carrément déconseillé d’en consommer pour votre propre bien en raison d’allergie.

À titre d’exemple, les personnes allergiques au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L se verront strictement interdites de consommation de CBD. Cette interdiction sera liée au fait que le CBD pourrait être considéré comme un allergène pour ces personnes.

Si après consommation du CBD, vous remarquez rhinites, conjonctivites, urticaire ou asthme, faites-vous le devoir de suspendre la consommation de CBD, car cela révèle bien que vous développez une allergie. Un avis médical serait quand même bien meilleur avant toute décision.

Les autres personnes faisant objet de contre-indication

Le CBD pourrait ne pas être conçu pour vous si votre organisme ne le supporte pas. Il est par exemple déconseillé à une femme enceinte ou allaitante de consommer du CBD. Si la consommation semble être sans risque pour la mère, c’est la santé et le bien-être du bébé qui exige des restrictions allant jusqu’à la non-consommation de CBD. L’objectif est d’éviter des complications neurologiques pour l’enfant.

Les personnes ayant un système cardiovasculaire sensible ou souffrant de maladies artérielles sont souvent interdites de consommation de CBD. Une telle consommation même chez les personnes ayant des antécédents familiaux allant dans ce sens pourrait occasionner des effets indésirables sur leur santé.