Quelle assurance pour chute d’arbre ?

99

Les chutes d’arbres sont moins courantes, mais personne n’est à l’abri des accidents qu’elles provoquent. Elles peuvent survenir à n’importe quel moment et vous causer des dommages ou à d’autres personnes. Selon le cas, vous pourriez bénéficier d’un accompagnement de l’assurance multirisque habitation, de l’assurance auto ou encore de la garantie accident de la vie.

Chute d’arbre sur votre maison ou votre voiture

Selon qu’il s’agisse d’une cause naturelle, climatique ou d’un accident, vous pourriez être indemnisés ou ne pas l’être.

A découvrir également : Comment procéder à la conservation de ses meubles ? 

Cause naturelle ou climatique

La conduite a tenir et les indemnisations dont vous bénéficiez sont particulières lorsque la chute est due à un évènement climatique ou naturel. Dans l’un ou l’autre cas, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour votre relogement. Pour cela, vous devez préalablement inclure dans votre contrat d’assurance « la garantie relogement ».

Les causes considérées sont diverses et variées. Les plus courantes en cas de catastrophes climatiques sont : les inondations, les avalanches les orages, les mouvements de terrain, etc. Dans ces cas, vous bénéficiez d’une indemnisation si vous avez souscrit à une « garantie catastrophe naturelle ». Elle pourrait être proposée en option dans votre contrat d’assurance multirisque habitation.

A lire en complément : Comment faire une installation de poêle à bois réussie ?

Lorsque la chute de l’arbre est due à une cause naturelle (les tempêtes généralement), vous pourriez bénéficier d’une faible indemnisation. La compagnie d’assurance prendra en charge une partie ou une toutes les dépenses pour la réparation des dommages.

Chute accidentelle

Dans certains cas, la chute d’un arbre n’est pas liée à une catastrophe climatique ou à un évènement naturel. Une action anthropique pourrait en être la cause. Par exemple, un arbre peut tomber accidentellement pendant l’élagage, ou à cause d’un mauvais entretien. Là, c’est le propriétaire qui est mis en cause.

Pour ces cas, il est fort probable que vous ne soyez pas indemnisé. Tous les frais de réparations sont à votre charge. Le plus souvent, les contrats d’assurance habitation ne couvrent pas ce genre de sinistres. Vous devez tout assumer lorsque le préjudice est dû à vous-même, par négligence, ou même involontairement.

Chute d’arbre sur la maison ou la voiture du voisin

Ici également, la situation varie selon la cause de l’accident.

Cause naturelle ou climatique

Votre arbre peut chuter et endommager partiellement ou complètement la maison du voisin. L’évènement peut être dû à un causse naturel ou à une catastrophe climatique. Quel que soit la cause, la responsabilité du propriétaire de l’arbre n’est pas remise en question ou engagée. Le voisin va devoir se rapprocher de son assureur pour une indemnisation grâce à son assurance habitation. Lorsque l’arbre tombe sur le véhicule du voisin et l’endommage, la démarche reste la même. Les frais de réparation ne sont pas à la charge de l’assureur. La personne touchée doit utiliser son assurance auto. La compagnie d’assurance se chargera de faire un constat et de supporter les différents frais de réparations selon les termes de leurs contrats.

L’indemnisation de votre voisin dépendra du type de contrat et des assurances auxquelles il a souscrit. S’il ne bénéficie pas d’une assurance face aux évènements naturels et climatiques, l’assureur n’est pas dans l’obligation de l’assister. Si votre voisin à un ou plusieurs arbres pensez donc à vous assurer. Puisqu’en cas de sinistre, vous serez seul face aux dégâts.

Chute accidentelle

La chute d’un arbre sur la voiture ou la maison du voisin peut arriver de façon accidentelle. Ceci pourrait être dû à un défaut d’entretien ou à une erreur lors de l’élagage. Dans ce cas, vous devez utiliser votre « garantie responsabilité civile ». Cette garantie est souvent incluse dans votre contrat d’assurance habitation. Grâce à elle, vous pourriez réparer les dégâts causés chez le voisin. Dans ce cas de figure, demandez à votre voisin de joindre votre assureur en lui donnant les coordonnées. Ce dernier pourrait également appeler son assureur pour bénéficier d’un accompagnement quant aux démarches à effectuer.

Chute d’arbre sur un passant

Ici, les dispositions sont quasiment similaires à la chute d’arbre sur la maison ou la voiture du voisin. Le passant devrait bénéficier d’un accompagnement au titre de sa garantie accident de la vie ou plutôt de son assurance maladie. Si la chute est accidentelle, vous devez user de votre garantie responsabilité civile pour prendre en charge le passant. Quel que soit le cas, les dépenses liées au retrait de l’arbre seront à votre charge.