Pourquoi un tel engouement pour le bois de chauffage ?

1899

Grâce aux incitations fiscales, les Français sont particulièrement nombreux à se tourner vers le bois comme combustible pour le chauffage. Pourquoi choisir cette énergie ? Quels sont les financements disponibles dans le cadre de MaPrimeRénov ?

+150% en 2 ans pour les installations de chaudière biomasse

Les pouvoirs publics ont sifflé la fin de l’installation de nouvelles chaudières fioul en 2022. Le but de cette mesure est une accélération de la transition écologique et la mise en place de système de chauffage plus respectueux de l’environnement.

A lire également : Comment acheter un meuble TV

Les Français disposant d’une chaudière au fioul n’ont donc plus le choix. Il leur faut se tourner vers d’autres énergies pour produire de l’eau chaude sanitaire et pour le chauffage. La solution la plus vertueuse et la plus économique, c’est évidemment le bois de chauffage, et plus particulièrement la gamme de bois densifié.

Grâce au prix avantageux du bois comme combustible, à l’interdiction du fuel pour se chauffer et aux incitations fiscales mises en place, la chaudière biomasse est plébiscitée. Ainsi, en l’espace de 2 ans, entre 2019 et 2021, les ventes ont progressé de +150%. Une tendance qui s’installe dans la durée.

A lire aussi : Canapé confortable pour dormir : 5 points essentiels pour son canapé convertible

Pourquoi le bois pour se chauffer ?

Le choix des Français pour le bois n’est nullement lié à un effet de mode, mais à plusieurs facteurs. Les principaux sont au nombre de trois, à savoir :

  • des incitations fiscales de la part de l’Etat pour que les Français remplacent dès maintenant leur chaudière au fioul pour des systèmes utilisant des énergies renouvelables. Le bois en fait justement partie ;
  • une volonté de mieux maîtriser sa facture de chauffage. Depuis des années, elle ne fait qu’augmenter. Le fuel est un combustible dont le prix augmente bien plus vite que celui du bois de chauffage. Même chose pour l’électricité indispensable pour les pompes à chaleur ;
  • une plus grande prise de conscience de la part des Français de l’urgence climatique. Nombre d’entre eux souhaitent réduire leur impact environnemental et oeuvrer à la transition écologique.

Comment financer son installation grâce à MaPrimeRénov ?

MaPrimeRénov est un dispositif mis en place par les instances publiques en janvier 2020. Cette aide financière vise à encourager les foyers les plus modestes dans tout ce qui est réalisation des travaux d’économies d’énergie et d’isolation. L’installation d’un chauffage au bois entre dans les critères d’éligibilité.

Cette aide financière a depuis été élargie à tous les Français. Ainsi, depuis octobre dernier, le dispositif MaPrimeRénov peut vous permettre d’obtenir une aide maximum de :

  • 10 000 euros pour une chaudière à pellets (granulés de bois) ;
  • 8 000 euros pour une chaudière à bois bûche ;
  • 3 000 euros pour un poêle à pellets ;
  • 2 500 euros pour un poêle à bûches.

Bien évidemment, il faut remplir un certain nombre de conditions d’éligibilité. Toutefois, elle présente le grand avantage d’être cumulable avec d’autres dispositifs, notamment avec les C2E (également appelés CEE ou Certificat d’Economie d’Energie ou Certificat blanc). En outre, les ménages les plus modestes bénéficient ‘un coup de pouce supplémentaire :

  • 750 euros pour les revenus modestes ;
  • 1500 euros pour les revenus les plus petits.

Les avantages environnementaux du bois de chauffage

Les avantages environnementaux du bois de chauffage sont nombreux et non négligeables. Tout d’abord, le bois est une source d’énergie renouvelable puisqu’il peut être régénéré naturellement en respectant la gestion durable des forêts. Effectivement, les arbres absorbent le dioxyde de carbone pour leur croissance et lorsqu’ils sont transformés en combustible, ils ne produisent pas plus de gaz à effet de serre que ceux qu’ils ont capturés pendant leur vie.

Contrairement aux énergies fossiles comme le pétrole ou le gaz naturel dont les réserves s’épuisent peu à peu, la quantité de biomasse disponible sur terre est considérablement plus importante.

L’utilisation du bois comme mode de chauffage permet aussi une bonne utilisation des déchets forestiers tels que les chutes d’arbres ou encore les copeaux issus des opérations forestières qui seraient sinon abandonnés dans la nature sans aucune utilité pratique. Cela permet aussi un assainissement des espaces forestiers.

Le choix du bois comme moyen de chauffage se révèle donc très avantageux pour préserver l’environnement tout en bénéficiant d’un confort thermique agréable. Les produits utilisés doivent être bien choisis (essence locale notamment) et stockés correctement afin qu’il y ait moins d’impact sur l’environnement par rapport au transport longue distance et éviter toute combustion inutile due à un mauvais état ou séchage excessif.

Comment choisir la meilleure essence de bois pour son chauffage ?

Si l’on opte pour le chauffage au bois, il faut bien choisir la bonne essence afin d’optimiser son rendement. En effet, toutes les essences ne se valent pas et certaines peuvent être plus ou moins adaptées en fonction des besoins et des contraintes environnementales.

Tout d’abord, il faut privilégier les essences locales pour limiter l’impact du transport sur l’environnement. Les essences tendres comme le sapin ou l’épicéa sont économiques mais produisent une chaleur rapide qui brûle assez vite. Ils sont donc plutôt adaptés aux feux courts ou d’appoint.

Les bois durs tels que le hêtre, le frêne ou encore le chêne fournissent quant à eux une combustion plus longue ainsi qu’une température élevée avec un pouvoir calorifique supérieur aux autres espèces. Ces essences coûtent souvent plus cher et nécessitent un temps de séchage supplémentaire avant leur utilisation.

Il est aussi possible de combiner plusieurs types de bois dans son foyer afin d’allier rapidité et qualité durant son cycle de chauffage.

Pour garantir un confort optimal tout en respectant la nature lors du choix des essences utilisées, il est recommandé de s’informer auprès des professionnels du secteur qui sauront vous guider vers les bons choix, notamment par rapport aux caractéristiques individuelles telles que la hauteur sous plafond ou encore la superficie habitable.