Paliers lisses : l’essentiel à savoir

2013

Présents dans les pièces mécaniques de la plupart des appareils électroniques, les paliers lisses représentent un composant électronique incontournable dans plusieurs industries. Vous désirez vous renseigner sur ce produit disponible sous la marque Panasonic ? Cet article est totalement fait pour vous !

Qu’appelle-t-on paliers lisses ?

Roulements installés dans une zone de frottement (sèche, liquide ou maximale), les paliers lisses servent dans la construction mécanique. Il est recommandé de les utiliser dans une zone de frottement liquide, celle-ci leur garantissant un meilleur fonctionnement et une protection contre l’usure. Quant à leur utilité, les paliers lisses ont pour rôle de faire office de guide et de support d’arbres de transmission.

A découvrir également : Comment éviter des fautes lors de la rédaction du texte ?

Les paliers lisses : composants

Qu’ils soient hybrides, aérostatiques, hydrostatiques, hydrodynamiques, aérodynamiques ou d’autres types, les paliers lisses intègrent presque les mêmes éléments dans leur fabrication. Les composants fondamentaux sont la poudre de bronze, un lubrifiant et un alliage ferreux. Ce dernier comprend du plomb, du fer et du cuivre.

Les paliers lisses : mode de fonctionnement et propriétés

Dans le cadre de leur fonctionnement, les paliers lisses accomplissent plusieurs types de mouvement tels que la rotation, le glissement et l’oscillation. On distingue une variété de roulements : les roulements hybrides, aérostatiques et hydrostatiques d’une part ainsi que les roulements hydrodynamiques et aérodynamiques, d’autre part.

A lire également : Un aperçu des générateurs IA de hashtags : améliorer votre stratégie Instagram

Les premières typologies de paliers lisses sont faites pour fonctionner dans une zone de frottement liquide, de façon continue. En ce qui concerne les dernières, elles ne fonctionnent que partiellement dans la même zone. Leur fonctionnement se déroule également, lors du processus de démarrage et de dépassement, dans la zone de frottement maximale. On distingue, au surplus, des roulements sans lubrification et des roulements à faibles besoins en lubrification et les roulements à lubrification à court terme. Si les premiers sont faits pour la zone de frottement sec, les deux autres types de paliers lisses fonctionnent dans une zone de frottement maximal. Cependant, qu’importe le type dont vous avez besoin, vous pouvez le trouver en plus de 500 000 autres produits de qualité sur tme.eu.

Les paliers lisses : applications

Compte tenu de leur mode de fonctionnement, les paliers lisses sont, fortement utilisés, comme indiqué ci-dessus, dans la conception d’une infinité d’appareils électroniques. Ils font ainsi, partie des pièces entrant dans le dispositif mécanique des produits notamment, que la radio, la télévision, les appareils de mixage, l’ordinateur, etc. Ils servent entre autres, de plaques d’usure, de coussinets et de bandes de glissement.

Les différents types de paliers lisses : avantages et inconvénients

Il existe plusieurs sortes de paliers lisses, chacune avec ses particularités. Les roulements hybrides, par exemple, disposent d’une couche intérieure en matière plastique et d’une couche extérieure composée soit de bronze, soit d’acier. Ils ont la particularité d’être très résistants à la corrosion.

Quant aux roulements aérostatiques, ils sont connus pour leur capacité à absorber les vibrations engendrées par le fonctionnement des machines et offrent un haut niveau de précision dans le mouvement rotatif des pièces mécaniques. Toutefois, leur faible capacité à supporter des charges radiales les rend plus adaptés aux applications où il n’y a qu’une charge axiale limitée.

En ce qui concerne les roulements hydrostatiques, ils peuvent supporter des charges élevées et garantissent ainsi une bonne stabilité du système en question. Leur utilisation nécessite une source externe de pression qui assure la lubrification continue entre la surface du palier et celle du support mobile.

Les roulements hydrodynamiques, quant à eux, ne requièrent pas cette source externe car ils utilisent plutôt un film liquide généré lorsqu’on met en rotation le dispositif auquel ils sont installés. Leur avantage majeur est donc qu’ils ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, mais cela va souvent de pair avec leurs coûts supérieurs comparativement aux autres types.

Malgré tous ces avantages cependant, les paliers lisses ne sont pas sans inconvénients. Effectivement, leur installation est souvent complexe et requiert des compétences spécifiques. Ils peuvent être victimes d’une usure importante en cas de mauvaise utilisation ou si le choix du type de roulement n’est pas adapté aux besoins réels.

Malgré ces considérations à prendre en compte avant l’achat et l’utilisation des paliers lisses, ils restent un élément indispensable dans la conception de nombreux systèmes mécaniques modernes.

Comment entretenir et réparer les paliers lisses ?

L’entretien des paliers lisses est essentiel pour assurer leur durabilité et leur efficacité. La première étape consiste à nettoyer régulièrement la surface du palier, en utilisant un chiffon doux ou une brosse dure selon le type de matériau qui compose le palier.

Vous devez vérifier régulièrement l’état des joints d’étanchéité pour éviter toute infiltration nocive dans le système mécanique. Les graisseurs doivent aussi être surveillés afin que la lubrification soit optimale.

En cas de panne ou d’usure importante, vous devez rectifier la surface du palier pour le remettre en état.

Vous devez bien choisir les équipements nécessaires à l’entretien et à la réparation des paliers lisses. Des outils inadaptés peuvent endommager encore plus le dispositif. Il faut donc se renseigner auprès d’un professionnel ou d’un technicien qualifié avant de procéder soi-même aux opérations sur un palier lisse.