Les erreurs courantes à éviter lors de la demande de crédit

617
Les erreurs courantes à éviter lors de la demande de crédit

La recherche de crédit est une étape indispensable pour la conclusion d’une transaction (cas de l’immobilier par exemple). Il s’agit d’une opération financière longue et complexe qui ne s’accommode pas d’amateurisme.

Entre les documents à fournir, les garanties à produire et les précautions à prendre, tout doit être pris en compte pour que l’opération se passe bien et que vous obteniez les fonds nécessaires pour la réalisation de votre projet. Parcourez cet article pour avoir les conseils et astuces d’experts pour éviter les erreurs courantes lors de votre opération de demande de prêt.

A lire en complément : Qui est le patron de Sofinco ?

La méconnaissance de votre capacité d’endettement

Avant de vous engager dans un projet de demande de crédit après d’une banque ou d’un établissement financier, il est important d’avoir une idée précise de la somme que la banque peut vous octroyer.

Cette somme est indiquée par votre capacité d’endettement. Le montant total de votre prêt va tenir compte du montant maximum que vous serez appelés à rembourser chaque mois.

A lire également : Maximisez votre investissement avec Omega Safti : conseils indispensables

Dans la pratique, le taux d’endettement doit être inférieur ou égale à 33% de l’ensemble de vos revenus. Le législateur a fixé ce seuil afin de vous permettre de continuer à vivre convenablement avec les 67% restants qui constituent le « reste à vivre ».

Le manque de connaissance sur le bon taux d’intérêt pour votre crédit

Il va de soi que la somme que vous pouvez espérer emprunter va dépendre du taux d’intérêt de votre crédit. Vous ne devez en aucun cas négliger cet élément, car il détermine le montant total de votre prêt en tenant compte des sommes que vous allez payer à la banque afin qu’elle consente à vous octroyer le crédit.

Les erreurs courantes à éviter lors de la demande de crédit

Ces taux d’intérêt vont dépendre d’une part des taux moyens au moment de votre demande et d’autre part des leviers dont vous disposez pour négocier le prêt à votre avantage.

Étant donné que ces taux changent constamment, il est recommandé de passer par un courtier immobilier qui saura trouver la solution qui correspond le mieux à votre situation particulière.

Le manque d’informations sur les critères d’acceptation des banques

Une fois que vous avez toutes les informations sur votre capacité d’endettement ainsi que les taux d’intérêt, il faut encore pouvoir convaincre la banque de vous prêter la somme désirée. Pour réussir cette étape qui n’est pas du tout facile, vous devez absolument connaître ces trois critères importants à prendre en compte au moment de monter votre dossier de prêt.

Il s’agit de votre apport personnel (qui est un élément essentiel), votre situation professionnelle (la banque cherche à savoir si vous avez un emploi sécurisé) ainsi que votre épargne qui est une preuve de votre sérieux financier.

La méconnaissance des frais relatifs à votre demande de prêt

Enfin, vous devez connaître très exactement tous les frais à prendre en compte pour votre demande de prêt immobilier. L’octroi d’un prêt engendre plusieurs frais que qu’il est bon de maitriser pour éviter des surprises désagréables.

Il s’agit entre autres des frais à payer immédiatement à l’acceptation de votre demande de prêt et les frais dilués dans le crédit lui-même (c’est le cas par exemple de l’assurance prêt immobilier).