Les différentes couleurs de plaques d’immatriculation dans le monde

655

Les plaques d’immatriculation sont des éléments d’identification essentiels pour les véhicules, et différents pays utilisent diverses couleurs pour les distinguer. Comprendre la signification de ces couleurs peut donner des indications sur le type de véhicule que vous rencontrez. Dans cet article, nous allons explorer la signification et l’utilisation des différentes couleurs de plaques d’immatriculation dans le monde.

Plaque d’immatriculation rouge

Les plaques d’immatriculation rouges sont utilisées pour les véhicules en transit temporaire, généralement à des fins d’exportation. Ces plaques indiquent que le propriétaire du véhicule est de passage dans le pays et qu’il n’est pas résident permanent.

Lire également : Est-il avantageux d’acheter une voiture en loa ?

Les plaques rouges ne portent pas d’identifiant régional et ont une durée de validité limitée, variant de 3 semaines à 6 mois, selon le côté droit de la plaque. Après cette période, le véhicule doit être revendu, exporté ou la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) doit être payée. En apprendre plus : plaque immatriculation rouge quel pays.

Plaque d’immatriculation verte

Les plaques d’immatriculation vertes sont exclusivement réservées aux véhicules diplomatiques dans de nombreux pays. Les lettres orange qui figurent sur ces plaques permettent aux autorités d’identifier le niveau de représentation diplomatique :

A lire également : Les principales règles de sécurité à respecter lors de la conduite d'un quad avec permis

  • La lettre « C » désigne un consul.
  • Les lettres « CD » représentent les membres du corps diplomatique.
  • La combinaison « CMD » est réservée aux ambassadeurs.
  • La lettre « K » désigne le personnel administratif ou technique.

Les véhicules diplomatiques munis d’une plaque d’immatriculation verte bénéficient de plusieurs avantages exclusifs, tels que l’exemption du contrôle technique, l’exemption de la TVA sur l’achat d’un véhicule, l’absence de date d’expiration sur la plaque, le droit d’emprunter les voies de bus et des places de parking réservées à proximité des ambassades.

Plaque d’immatriculation bleue

Les plaques d’immatriculation bleues sont strictement réglementées et délivrées aux véhicules militaires basés dans les régions frontalières ou sur des territoires étrangers. La France, par exemple, utilise des plaques d’immatriculation bleues pour les forces françaises et les éléments civils stationnés en Allemagne (FFECSA), y compris la brigade franco-allemande et le 16e groupe de chasseurs.

En cas de changement de statut ou de retrait du service d’un véhicule militaire, des procédures administratives spécifiques doivent être suivies et des mesures appropriées doivent être prises pour retirer la plaque d’immatriculation.

Plaques d’immatriculation blanches

Les plaques d’immatriculation blanches sont peut-être les plus répandues dans le monde. On les trouve dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis, au Canada, en Australie et dans de nombreux pays européens.

Elles sont généralement utilisées pour les véhicules de tourisme ordinaires et servent d’identifiant standard pour les véhicules à usage personnel. Le fond blanc avec des lettres et des chiffres de couleur foncée assure une lisibilité et une visibilité faciles, permettant aux forces de l’ordre et aux autres conducteurs d’identifier le véhicule avec précision.

Plaques d’immatriculation jaunes

Les plaques d’immatriculation jaunes sont souvent associées aux taxis ou aux véhicules de transport public. On les trouve dans des pays comme l’Inde, le Mexique et certaines parties de l’Europe, où elles indiquent que le véhicule est destiné à la location ou à un usage commercial. La couleur jaune vif permet de distinguer ces véhicules des voitures ordinaires, ce qui les rend facilement identifiables par les passagers qui ont besoin de services de transport.