5 conseils pour économiser de l’argent et passer au vert avec votre voiture

244

Vous faites partie de ceux qui utilisent leur voiture quotidiennement ? Le budget que vous allouez au carburant est assez conséquent et vous souhaitez le minimiser au maximum ? Vous voulez également contribuer à la préservation de notre environnement en émettant moins de polluant ? Notez que vous pouvez très bien réaliser tout cela en adoptant quelques réflexes et en prenant de bonnes résolutions.

Investissez dans un véhicule écologique

Économiser de l’argent en termes d’entretien et de consommation de carburant est votre souhait ? Investissez dans un véhicule écologique. Comment savoir si une voiture répond à ce critère ? Il suffit tout simplement de vous attarder sur les données du constructeur, comme l’émission de CO2 au kilomètre par exemple.

A lire également : Aéroport de Marseille : pourquoi garer sa voiture chez Alyse ?

Outre les véhicules électriques qui vous permettent totalement de passer au vert, vous avez les véhicules hybrides dans le commerce. Vous n’aurez généralement pas de mal à trouver un modèle qui s’adapte à votre budget. Vous pouvez même contracter un prêt pour un véhicule écologique pour faciliter l’achat de votre voiture. Notez que ce type de crédit peut même être souscrit pour l’achat d’un vélo électrique et de véhicules d’occasion bénéficiant de la Prime à la conversion.

Ainsi, une voiture plus écologique vous permettra non seulement de préserver l’environnement, mais aussi de profiter d’autres atouts financiers. L’achat d’un véhicule de ce type vous rend éligible à un bonus écologique. Ce dernier est variable en fonction du rejet de CO2 du modèle. Notez que les voitures électriques vous donnent l’occasion de profiter au maximum de cet avantage.

A découvrir également : Est-il avantageux d’acheter une voiture en loa ?

prêt achat voiture écologique

Faites des révisions régulières pour améliorer votre consommation de carburant

Pour minimiser la consommation de carburant de votre voiture, une mise au point et une vidange d’huile s’imposent. Prenez l’habitude de réaliser ces opérations tous les 6 mois ou tous les 8 000 km pour une voiture plus ou moins âgée. Si vous venez d’acheter une voiture neuve, la première révision doit être faite la première année après la mise en circulation. Vous devrez cependant vous conformer au carnet d’entretien de votre véhicule pour bien adapter les fréquences des révisions. Les vérifications que vous faites vont aussi dépendre de la marque ainsi que du modèle de votre véhicule.

Parmi les révisions les plus importantes, outre la vidange de l’huile moteur, le remplacement du filtre à huile est également indispensable. Cette pièce peut effectivement s’obstruer au fil des utilisations. N’oubliez pas non plus de vérifier les liquides essentiels et de les remettre à niveau si nécessaire. Enfin, le diagnostic des éléments et des pièces électroniques de votre véhicule doit aussi être de mise.

Remplacez votre filtre à air tous les 3 mois

Pour garantir le bon fonctionnement de votre moteur, le remplacement du filtre à air ne doit en aucun cas être négligé. Il s’agit du « poumon » qui permet à votre auto de respirer. Ce composant est essentiel, car il empêche les particules de pénétrer dans le moteur. Il assure également le mélange nécessaire d’air et de carburant. D’ailleurs, comme n’importe quelle pièce d’une automobile, le filtre à air est destiné à s’user. Un filtre sale et encrassé va détériorer les conduits internes du moteur, entraînant ainsi une surconsommation de carburant. Une usure prématurée est aussi à craindre dans ce cas.

En règle générale, le remplacement doit être effectué tous les 20 000 km. La fréquence va dépendre de son utilisation et de son conditionnement. Bien entendu, les environnements ruraux et urbains n’ont pas la même incidence sur un filtre à air. De même, la conduite dans un climat sec ou humide use également cette pièce différemment. Néanmoins, nous vous conseillons de le faire tous les trois mois pour assurer un fonctionnement optimal de votre moteur.

Maintenez les pneus de votre véhicule à la bonne pression

Pour une meilleure consommation de carburant, vous devrez aussi vous attarder sur les pneus de votre auto. Au cas où vous ne le saviez pas, les pneus et la consommation d’essence ou de gasoil ont un lien conséquent. Des pneus de grande taille par exemple réduisent le rendement énergétique. Pour des modèles plus petits, c’est le contraire. Outre la taille, la pression est également un facteur crucial. Lorsque celle-ci est faible, une plus importante résistance est créée. Votre voiture devra alors faire plus d’effort pour rouler.

Pour de meilleures performances en termes de consommation, pensez donc à vérifier régulièrement la pression de vos pneus. Attention, ne vous fiez pas uniquement au système de contrôle de pression de votre voiture si celle-ci en est équipée. D’une manière générale, ce dispositif ne vous alertera que lorsque le niveau est en dessous de 25 % de ce qui est recommandé. Nous conseillons une vérification au moins une fois par mois pour éviter une surconsommation de carburant.

Conduisez calmement et évitez les freinages brusques et les excès de vitesse

Pour réduire l’usure de votre voiture et vous faire économiser de l’essence ou de gasoil, conduire calmement sans à-coups est recommandé. Ainsi, après avoir démarré le moteur, appuyez doucement et progressivement sur la pédale d’accélérateur lorsque vous voulez faire avancer votre voiture. Quand la voiture est en marche, privilégiez les rapports élevés. En d’autres termes, passez la vitesse dès que le compte-tour indique 1500 à 2000 tours par minute. Sachez que les rapports plus élevés vous permettent d’économiser du carburant. Le moteur tourne effectivement moins vite, ce qui réduit la consommation.

De la souplesse dans votre conduite

Une conduite calme est l’une des clés pour faire des économies de carburant. Rouler à une vitesse constante vous aide à réguler la consommation de votre voiture. Privilégiez ce style de conduite au lieu de faire des accélérations et des freinages musclés. Si vous roulez souvent sur l’autoroute et si votre véhicule dispose d’un limitateur de vitesse, enclenchez ce dernier. L’objectif est que vous puissiez maintenir une vitesse modérée et régulière. Il est bon de savoir que chaque accélération que vous faites entraîne l’augmentation de la consommation en carburant.

L’anticipation, pour adopter une conduite économique

Afin d’être plus régulier et plus souple dans votre style de conduite, l’une des solutions consiste à anticiper. Vous n’entraînerez pas de surconsommation dans ce cas. Restez concentré et surveillez du mieux possible le trafic. Le but ici est que vous puissiez avoir une longueur d’avance sur les trajectoires à adopter. Vous pourrez aussi deviner les mouvements des autres véhicules ainsi que les éventuels ralentissements. Vous aurez donc la possibilité de ralentir progressivement et de rétrograder au lieu de freiner brusquement.