Le thé : ses bienfaits sur la santé physique et mentale

96

On accorde de merveilleuses vertus au thé. Cette boisson, souvent vue comme la principale concurrente du café, est un puissant stimulant. Rien de tel qu’une tasse de thé pour entamer une journée chargée. Mais les bienfaits du café s’observent également sur le long terme. Que sont-ils et quels composants du thé sont réellement responsables de ces effets ? Quel type de thé en contient le plus ou lequel privilégier ?

Le thé : une plante très riche en antioxydants

La concentration en antioxydants du thé est assez phénoménale ! A titre de comparaison, même le jus d’orange réputé pour ses bienfaits sur la santé n’en contient pas autant que le thé vert ou le thé noir. Le thé contient jusqu’à 10 fois plus d’antioxydants que la grande majorité des végétaux. On peut facilement conclure que tous les bienfaits du thé ou presque sont procurés par ces antioxydants. Le thé contient 3 grandes catégories d’antioxydants bénéfiques pour la santé.

A lire en complément : Comment se soigner avec la médecine chinoise ?

Différents antioxydants selon la couleur du thé

Pour comprendre les bienfaits et les vertus du thé, il faut partir de la composition d’une feuille de thé. Le fait est que tous autres types de thés – thé noir, thé blanc, thé wulong, thé pu-erh, etc. – sont en quelque sorte des déclinaisons d’un seul thé cueilli à partir de l’arbuste Camellia Sinensis. Après avoir subi des transformations – séchage, flétrissage, oxydation et ou fermentation – le thé devient du thé vert, du thé noir, thé blanc, etc.

A voir aussi : Contrôle Médical Service : le spécialiste du contrôle médical pour l’employeur

Du thé vert au thé noir

Le thé qui n’a pas encore subi d’oxydation contient des flavonoïdes, des polyphénols, dont principalement les catéchines. Une tasse de vert infusé peut en contenir jusqu’à 400 mg. Les catéchines présentes dans le thé sont au nombre de quatre : EGCG, ECG, EGC et EC. Quand le thé vert subit de l’oxydation et/ou de la fermentation, pour donner entre autres le thé noir et le thé pu-erh, une grande partie des catéchines se transforme en théaflavines et en théarubigènes.

Petites remarques

  • En somme, le thé que vous buvez, selon qu’il soit noir, vert, blanc, wulong ou autre est plus ou moins riche en ces antioxydants dépendamment des transformations qu’il a subies. On prête également plus de pouvoir antioxydant aux théaflavines et aux théarubigines.
  • Le thé wulong n’est par exemple que partiellement oxydé. Ce qui fait qu’il contient encore beaucoup de catéchines tout en présentant une forte teneur en théarubigines. Aussi, le thé blanc, la déclinaison du thé qui a subi le moins de transformation est le plus riche en catéchines.

Les antioxydants du thé et leurs vertus

Les bienfaits du thé sont différents d’une catégorie de thé à une autre. Les effets dépendent des familles de polyphénols/antioxydants présentes dans le thé et de leur teneur. Il ne faut pas s’attendre aux mêmes effets bénéfiques selon que vous buviez du thé vert, du thé noir ou une autre catégorie de thé. Les bienfaits les plus notables du thé ont un lien avec le sang et le système cardiovasculaire.

Le thé permet de réduire le taux de mauvais cholestérol ainsi que de maintenir le taux de sucre dans le sang. Un buveur ou une buveuse de thé présenterait ainsi moins de risque de développer un diabète de type 1. La consommation régulière de thé vert permet de stabiliser la pression artérielle. D’un autre côté, il a été prouvé que les catéchines du thé vert aident à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.

Le thé vert aussi bien que le thé vert aident à améliorer la flore intestinale. Ils favorisent également la digestion et le transit. Le thé est également connu pour accélérer, ou du moins stabiliser, le métabolisme. Grâce à ses différents effets combinés, le thé permet d’éliminer les toxines et de drainer l’organisme : un produit détox naturel. Mais il peut également s’avérer être un allié important dans la perte de poids.

Le thé et l’acide aminé L-Théanine

Quand on sait que le thé est bourré d’antioxydants, jusqu’à 36% de son poids sec, ses bienfaits sur l’organisme ne font plus de doute. Des recherches avancent également que la consommation du thé a de nombreux effets sur le bien-être. Cet effet du thé est assez paradoxal. Contenant de la théine, le thé est un puissant stimulant. Et pourtant, ce breuvage favorise également la relaxation et la détente. Cet effet relaxant du thé lui provient de la L-Théanine, un acide aminé qui lui est spécifique.

Ainsi, le thé peut en même temps vous recharger la batterie et en même temps, il vous permet de vous détendre. Ce n’est pas une surprise si de nombreuses études avancent, preuves à l’appui, que le thé est un puissant antistress. Il permet de prévenir le surmenage ou encore le burnout. Mieux encore, la consommation régulière de thé vert permettrait de réduire le risque de devenir sujet à la dépression et la démence.