L’importance du suivi des écarts d’IJSS

80

Les IJSS peuvent devenir un casse-tête pour les entreprises. En effet, leur gestion prend du temps au service comptabilité ainsi qu’aux ressources humaines. Afin de mieux se consacrer aux tâches à plus forte valeur ajoutée, de nombreuses entreprises décident d’utiliser un logiciel de gestion des IJSS comme Simplicia. Pour mieux comprendre les raisons de ce choix, cet article vous propose de vous pencher sur l’importance du suivi des écarts d’IJSS.

L’IJSS : qu’est-ce que c’est ?

Depuis la mise en place de DSN (Déclaration Sociale Nominative), toutes les données sociales de l’entreprise sont transmises mensuellement via le logiciel de paye. Ainsi, cette déclaration unique va combiner toutes les déclarations sociales y compris celles concernant les ATMP (Accidents du Travail/ Maladie Professionnelles) et par conséquent le remboursement des IJSS c’est-à-dire les Indemnités Journalières de la Sécurité Sociale. C’est dans le cadre de ce dispositif que l’utilisation de logiciel comme Simplicia permet aux entreprises d’assurer un suivi minutieux des ATMPS et des IJSS.

A découvrir également : Casier judiciaire et employabilité : quel métier ne peut-on pas faire avec un casier judiciaire ?

Comment fonctionne le remboursement des IJSS ?

Comprendre l’importance du suivi des écarts d’IJSS revient d’abord à comprendre le fonctionnement du remboursement des IJSS. Pourquoi « remboursement » ? Lorsqu’un salarié part pour un arrêt maladie, l’entreprise va mettre en place ce qu’on appelle la subrogation de salaire. Ce processus consiste à ce que le salarié perçoive directement auprès de l’entreprise les IJSS auxquelles il a droit en plus des indemnités prévues par la convention collective de l’entreprise.

A voir aussi : Pour quelles raisons faut-il investir dans des goodies ?

Dans la pratique, c’est le « salaire maintenu » pendant l’absence pour ATMP. Ainsi, l’entreprise doit avancer les IJSS dues au salarié puis percevoir le remboursement par la CNAM (Caisse National d’Assurance Maladie). Mais vu l’engorgement des services du CNAM, les remboursements font généralement l’objet d’un retard. C’est pourquoi il existe des écarts entre les IJSS versées par l’entreprise et celles qu’elle perçoit. Et l’outil mis en place par la CNAM pour suivre ces écarts est le Bordereau de Paiement des Indemnités Journalières (BPIJ).

Pourquoi suivre les écarts d’IJSS sur Simplicia ?

Vous l’aurez compris, le suivi minutieux de ces écarts d’IJSS est d’une importance capitale pour le service comptabilité d’une entreprise. Les retards de remboursement engendrent des décalages de trésorerie qui peuvent rapidement devenir néfastes pour les entreprises. En effet, selon des études menées par la société KMSI, ces décalages coûteraient 2 millions d’euros par an aux entreprises sans compter les 25% à 30% qui ne sont jamais remboursés. Vous devez savoir qu’une fois le délai de prescription des remboursements passés, vous ne pourrez plus récupérer les IJSS avancées.

Suivre les écarts grâce à des indicateurs comme les retards de remboursement va donc permettre à votre entreprise de maîtriser sa trésorerie. Malheureusement, avec des milliers de dossiers arrêts maladie à traiter, ne pas recourir à un logiciel de gestion des ATMP et IJSS comme Simplicia équivaut à un suicide collectif du service comptabilité mais aussi des ressources humaines. Aussi, sur Simplicia vous pourrez filtrer et analyser les BPIJ pour chaque ATMP sur une interface unique afin de faciliter le travail. Ainsi, vos collaborateurs pourront se concentrer sur le plus important à savoir des tâches qui génèrent une valeur ajoutée pour l’entreprise.