Comment faire une installation de poêle à bois réussie ?

100
Comment faire une installation de poêle à bois réussie

Pour le chauffage, le poêle à bois est l’un des dispositifs les plus économiques, stylés et respectueux de l’environnement. Son installation exige quelques démarches tant administratives que techniques. Vous souhaitez faire une installation de votre poêle à bois ? Suivez ce guide pour la réussir.

Prendre connaissance des normes d’installation et des démarches administratives

Plusieurs normes et réglementations régissent l’installation d’un poeêle à bois. Il s’agit principalement de la norme NF DTU 24.1. Cet ensemble de règles renseignent sur les normes d’installation des conduits d’évacuation des fumées ou de toute autre opération relative à la fumisterie.

A lire aussi : Comment faire une tête de lit ?

Quant aux démarches administratives, il suffit d’aller renseigner l’administration locale sur telle installation afin d’obtenir une autorisation. Cela est obligatoire dans le cas où vous souhaitez construire un nouveau conduit de cheminée sur votre toit.

Trouver l’endroit idéal pour le poêle à bois

Avant même l’achat de votre poêle à bois, vous devez trouver l’emplacement le plus opportun où l’installer. Cet endroit doit être de préférence la pièce de vie, celle dans laquelle vous passez assez de temps. Le salon ou le séjour par exemple sont des pièces où accueillir un poêle à bois.

A lire aussi : Quelle assurance pour chute d’arbre ?

Il faut penser à une installation au centre de la pièce et à un endroit d’où la vue des flammes serait agréable. Pensez aussi à l’isolation thermique de la pièce afin de limiter les déperditions de chaleur.

L’existence d’un conduit de cheminée et l’espace à prévoir autour du poêle sont des aspects dont il faut tenir compte pour l’installation. Des distances minimum sont prévues pour éviter les dégâts du rayonnement thermique émis par le poêle sur les murs, le sol ou les meubles.

Protéger le sol et les murs

faire une installation de poêle à bois réussie

Pour une installation de poêle réussie et sans inconvénients, vous devez penser à protéger le sol et les murs situés dans l’environnement direct du dispositif. Une protection inflammable en carreau de céramique, en verre ou encore en béton empêche les étincelles et les braises d’atteindre le reste de la pièce.

En ce qui concerne les murs, la mise en place d’un écran thermique les protège contre une forte chaleur pouvant les détériorer.

Poser le poêle

En raison de son poids et de son architecture, il est convenable de manipuler le poêle avec précaution. Pour le déplacement jusqu’à l’endroit d’installation, vous pouvez vous munir d’un outil de manutention permettant de déplacer les objets lourds. Pour plus de prudence, il convient de faire appel aux experts chaleur bois.

Ces derniers ont des compétences techniques dans ce type d’installation pour vous assurer un rendement optimal de votre dispositif. Vous gagnerez non seulement du temps mais aussi un travail réussi, fiable et durable.

Raccorder le conduit d’évacuation de la cheminée au poêle et installer un système d’aération

Le raccordement du conduit de fumée au poêle par un conduit de raccordement est un travail important complémentaire à l’installation. Si vous ne disposez pas d’une cheminée, il faudra en construire une suivant les normes requises.

La combustion du bois pour le chauffage nécessite un renouvellement de l’air ambiant dans la pièce. Prévoyez donc un système d’aération pour plus d’efficacité de votre poêle à bois.

Le recours à un professionnel pour tout le processus d’installation vous garantit un confort thermique optimal en toute sécurité.