Comment débuter en bourse avec un PEA : guide pour les novices

530

Investir en bourse peut être une entreprise intimidante, surtout pour ceux qui débutent dans le monde de la finance. Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) est un excellent point de départ pour les investisseurs novices en France. Cet article explore les bases du PEA et propose des conseils pratiques pour démarrer en bourse.

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Définition du PEA

Un Plan d’Épargne en Actions (appelé aussi PEA) est un compte titres réglementé en France. Il permet aux résidents fiscaux français d’investir dans un grand nombre d’actions européennes tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Initialement conçu pour encourager l’investissement en actions, le PEA a été étendu pour inclure d’autres types de placements comme les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) et les ETF, qui permettent de diversifier les investissements. Cela rend ainsi ce placement moins risqué, ce qui en fait un must have de l’épargnant d’aujourd’hui.

A découvrir également : Comment éviter des frais trop élevés chez le garagiste ?

Avantages fiscaux

L’un des principaux avantages du PEA est la fiscalité avantageuse. Si aucun retrait ne peut être fait avant cinq années de détention, en contrepartie, les gains générés ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu. Cela signifie qu’au lieu des 30% de flat-tax, les plus-values ne seront soumises qu’aux prélèvements sociaux de 17,2%. Un gain de 12,8% ! Pour avoir droit à cet avantage, il faut donc que les fonds ne soient pas sortis du PEA pendant cinq ans. À noter que tant qu’ils demeurent dans l’enveloppe, les plus-values ne sont pas taxées et peuvent être réinvesties. 

Comment ouvrir un PEA ?

Conditions d’éligibilité

Pour ouvrir un PEA, vous devez être un résident fiscal en France et avoir plus de 18 ans. Vous êtes limité à un PEA par personne, et deux pour un couple marié ou pacsé. Le plafond de versement est de 150 000 euros. Si vous souhaitez dépasser ce plafond, deux solutions sont possibles : faire des plus-values et les laisser dans l’enveloppe (car c’est le plafond ne prend pas en compte les gains) ou ouvrir un PEA-PME. Ce dernier offre les mêmes avantages fiscaux pour un plafond de 75 000€ si vous possédez un PEA, mais limite encore plus les actions éligibles, puisque ce sont les PME qui sont visées.

A découvrir également : Pneu de trottinette électrique crevé : que faire ?

Choix de la banque

Vous pouvez ouvrir un PEA dans la plupart des banques traditionnelles ou en ligne, mais ces dernières sont largement recommandées. En effet, les banques traditionnelles appliquent énormément de frais qui peuvent complètement rogner votre performance ! Il vaut mieux donc comparer les frais associés, comme les frais de garde, les frais d’ordre, et les coûts de transaction, avant de faire votre choix. Une seule règle : pas de frais de garde ni de retrait.

Comment investir avec un PEA ?

Élaborer une stratégie d’investissement

Avant de commencer à investir son argent, il est crucial d’établir une stratégie d’investissement. Pour cela, déterminez vos objectifs financiers (faire fructifier votre argent ? Épargner régulièrement ?), votre tolérance au risque (accepteriez-vous de prendre une partie de votre argent ?) et votre horizon d’investissement (plus vous aurez besoin de l’argent tôt, moins vous pouvez prendre de risque). Cela vous aidera à choisir les actions ou les fonds qui correspondent le mieux à votre profil.

Diversification

La diversification est la clé pour minimiser les risques. Évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier. Avec un PEA, vous pouvez investir dans un large éventail d’actions européennes et de fonds, ce qui vous donne suffisamment d’options pour une diversification efficace. Ainsi, pour limiter les risque tout en profitant de la hausse générale de la bourse, nous déconseillons le trading actif (acheter et vendre des actions à l’unité) : il est plutôt conseillé d’investir de manière régulière sur un ETF MSCI World, qui est accessible depuis un PEA et vous permet d’investir dans le monde entier en une fois. À moins d’une crise soudaine, il y a peu de chances de perdre une grosse partie de votre mise, car la diversification lisse le risque.

Suivi et ajustement

Une fois que votre PEA est actif et que vous avez commencé à investir, il est crucial de suivre régulièrement la performance de vos investissements. Adaptez votre stratégie si nécessaire en fonction des conditions du marché ou des changements dans vos objectifs financiers. Et surtout, investissez à intervalles réguliers ! En investissant des montants fixes tous les mois (ou moins, selon vos moyens), indépendamment des conditions du marché, vous lisserez votre point d’entrée, et cela réduira l’impact de la volatilité du marché sur votre portefeuille.