Les poèmes d’Arthur Rimbaud

11

Arthur Rimbaud est un poète français né en 1854 dans les Ardennes, à Charleville, et mort à Marseille en 1891. Ses poèmes sont entrés au panthéon de la littérature française tant ils sont beaux. Reconnu comme l’un des plus grands poètes français, Arthur Rimbaud laisse derrière lui une oeuvre poétique courte mais riche et pleine de style. Nous revenons pour vous sur les poèmes d’Arthur Rimbaud et les spécificités de la poésie de cet auteur.

Rimbaud : le jeune poète talentueux

Arthur Rimbaud laisse derrière lui une oeuvre dense et des poèmes mondialement connus pour la force de leur portée. Cette figure majeure de la littérature française commence à coucher ses poèmes à l’écrit dès l’âge de 15 ans, après un passage remarqué et brillant à l’école.

A voir aussi : Comment choisir un centre de loisirs ?

Intelligent et inspiré par les plus grands de son temps (Victor Hugo, Théodore de Banville, Charles Baudelaire), Arthur Rimbaud a son originalité et développe son propre style assez rapidement. 

Rimbaud : le poète “voyant” mais aussi dénonciateur

Le jeune poète français se pose alors en tant que poète “voyant”, en mettant l’accent de son écrit sur les perceptions humaines non usuelles. Ses poèmes se forgent peu à peu en une prose audacieuse et innovante, qui inspirera par la suite le mouvement Dada et surréaliste.

A découvrir également : Comment lire un manga ?

Entre ses 15 ans et ses 20 ans, Arthur Rimbaud écrit et fait évoluer ses poèmes sur un ton plus sarcastique, notamment pendant la Commune. Le jeune poète se met à critiquer les Parnassiens chez qui il aurait tant souhaité être publié. Rimbaud rejette certains aspects de l’écriture contemporaine des poèmes.

En 1875, à 20 ans, Arthur Rimbaud s’arrête subitement de créer pour consacrer sa vie à l’aventure en Abyssinie.

Rimbaud et Verlaine : Arthur et Paul, les poètes et l’amour

Arthur Rimbaud est aussi connu pour avoir connu une relation passionnée et tumultueuse avec le poète français Paul Verlaine, entre 1871 et 1873. Cette relation aura eu une influence importante sur la vie et l’oeuvre du jeune Arthur Rimbaud.

À l’âge de 17 ans, Arthur Rimbaud écrit Le Bateau Ivre, alors qu’il côtoie les plus grands poètes à Paris. Provocateur et aussi impulsif que Verlaine, le jeune poète vit cette relation avec Paul Verlaine jusqu’au tragique drame de Bruxelles, qui signe l’arrêt de la relation entre les deux amants.

Les poèmes les plus connus d’Arthur Rimbaud

De l’oeuvre d’Arthur Rimbaud, on retient des chefs d’oeuvre de poèmes, tels que :

  • Le Bateau Ivre
  • L’esprit
  • Le Dormeur du Val
  • Le pauvre songe
  • Les Etrennes des orphelins
  • Qu’est-ce pour nous, mon cœur
  • Le buffet
  • Le Mal
  • La rivière de Cassis
  • Les mains de Jeanne-Marie
  • Les Pauvres à l’église
  • L’Eternité
  • Ophélie
  • Oraison du soir
  • Sensation
  • Larme
  • Rêvé pour l’hiver
  • Âge d’or
  • Les parents
  • Les amis
  • Les Corbeaux
  • Est-elle aimée ?
  • Chant de guerre parisien
  • Bal des Pendus
  • Bonne pensée du matin
  • Accroupissements
  • Mémoire
  • Les Effarés
  • Bonheur
  • Chanson de la plus Haute Tour
  • Tête de Faune
  • Honte
  • Soleil et Chair
  • L’esprit
  • Voyelles
  • … et bien d’autres poèmes

Le Dormeur du Val – Arthur Rimbaud

C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Sensation – Arthur Rimbaud

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, heureux comme avec une femme.

Voyelles – Arthur Rimbaud

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

Ô, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silence traversés des Mondes et des Anges :
– Ô l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! –

L’apport poétique d’Arthur Rimbaud

En termes d’apport en poésie, Arthur Rimbaud est avant-gardiste et ambitieux : il casse les codes classiques de la poésie et de l’écriture des vers en poésie. Arthur Rimbaud sait se distinguer grâce à des images saisissantes et de surprenantes associations dans son écrit.

Arthur Rimbaud écrit des compositions imprégnées de vers libres, de proses, mais aussi de dérision, de grossièretés, et d’un côté populaire, aussi. Dans les recueils de poèmes Les Illuminations et Une Saison en Enfer, Arthur Rimbaud s’exerce à trouver des ressources d’écriture toujours plus audacieuses.

Rimbaud a su influencer ses pairs et de nombreux poètes et artistes par la suite, dont Henri Michaux, Alfred Jarry, Antonin Artaud, René Char, Bob Dylan, Patti Smith, Jim Morrison…

Poèmes de Rimbaud : ses néologismes

Rimbaud est connu pour ses néologismes, dont certains sont restés dans la langue française. L’héritage poétique et intellectuel de la littérature d’Arthur Rimbaud est certain en France. On retient parmi les plus beaux néologismes dans les poèmes d’Arthur Rimbaud : abracadabrantesque, pioupiouesque, bleuïtés, nacreaux, bombiner, robinsonner, percaliser, boulus, hargnosités, s’illuner… 

Arthur Rimbaud aura su, en une oeuvre fulgurante et dense qui n’aura duré que 5 ans, construire une oeuvre poétique riche et intense. Le jeune poète demeure dans le cœur des Français et reste l’un des auteurs les plus étudiés à l’école, incontournable lorsque l’on souhaite découvrir les poèmes français.