Pourquoi ne pas investir dans l’immobilier ?

57

Cet article peut attirer la foudre, mais je trouve intéressant de commencer le débat. Je signale que ce n’est pas ma vision, mais une consolidation de divers articles lus sur le sujet et je trouve une consolidation intéressante à faire pour vous l’expliquer. L’achat de biens immobiliers serait un mauvais plan, pire, ce ne serait pas un investissement comme certains le pensent.

Maintenant soyez prudent, un bien immobilier ou l’achat d’une maison pour donner un exemple dessus, c’est deux choses : la maison, et le terrain sur lequel il est construit. Selon l’emplacement, le terrain a toutes les chances de gagner de la valeur, il s’agit donc d’un investissement. Mais en ce qui concerne le prix de la maison, il est plus contrasté.

A voir aussi : Comment se lancer dans l'immobilier sans argent ?

Et c’est ce qui ferait dire que l’achat de biens immobiliers et d’une maison en particulier est un mauvais investissement. Bien sûr, il y a de bonnes raisons d’acheter une maison. Ayant un toit au-dessus de sa tête, mettre l’équivalent du loyer à l’étalement des paiements mensuels à payer pour l’achat et donc ne pas jeter cet argent comme on peut entendre dans un loyer.

Acheter une maison n’est pas un bon investissement

Nous avons donc vu que l’achat de terres était un investissement. Mais acheter une maison n’est pas un. Au moins, les gens qui achètent une maison se trompent en pensant que c’est une.

A lire également : Comment se porte le marché de l’immobilier à Dinard ?

Et la faute réside dans les dix dernières années de forte hausse des prix de l’immobilier.

En effet, les gens oublient de le remettre en perspective et justifient donc que l’achat de biens immobiliers est un investissement basé sur la forte hausse des prix ces dernières années.

Pour savoir si l’achat d’une maison est un investissement. Il convient donc de se pencher sur l’évolution des prix de l’immobilier en France depuis le XIXe siècle.

Une chose que nous remarquons, c’est que la hausse moyenne des prix est de 3,5 % par an. Si vous ne prenez que les 50 dernières années, nous augmentons à 5% d’augmentation annuelle.

Un retour, doit toujours être plus proche de l’inflation

Ce qui trompe les gens sur l’immobilier et leur fait penser que c’est un investissement, c’est que les prix ont explosé ces dernières années alors que l’inflation est restée faible, un baiser cool double effet qui fait que les gens ont une courte mémoire.

Si nous reprenons l’évolution des prix en moyenne sur un siècle entier. Nous savons que les prix augmentent de 3,5 % par an, mais que l’inflation moyenne est aussi de 3,5 % par an… n’oublions pas que ce n’est que depuis une décennie que nous vivons dans un monde où l’inflation est faible.

Ce n’était pas toujours le cas et, aux yeux de l’histoire, ce que nous vivons maintenant plus de dix ans, est donc un épiphénomène.

Pour être bref, nous voyons qu’historiquement et à long terme, tenir une maison ne ramène pas. Au mieux, il protège contre l’inflation et protège ainsi pouvoir d’achat.

En cela, tenir une maison est une protection bien sûr, mais en aucun cas un investissement. Et se référer seulement aux dix dernières années pour dire le contraire est un pari audacieux sur l’avenir.

L’ immobilier est comme une voiture

Si l’immobilier n’est pas un investissement. Néanmoins, il reste un actif financier. Comme tout bien financier, il doit être financé et il y a des coûts. Dès que vous achetez, vous avez moins de valeur latente.

Mais les coûts financiers ne sont pas les seuls que vous devrez couvrir à long terme sur une maison. Il sera nécessaire de l’assurer, de payer les dépenses et bien d’autres frais. Et tu mets à peine un pied à la maison. Ensuite, année après année, des coûts supplémentaires seront ajoutés : entretien. Sans compter les impôts…

Après une recherche rapide, en moyenne sur l’achat d’une maison, prenez 5% de son prix et c’est l’ajout de la taxe fixe que vous paierez chaque année en tant que propriétaire heureux.

L’ immobilier, c’est comme une voiture. Ce n’est pas un investissement, en ce sens qu’il n’apporte pas, même au contraire.

Acheter une maison est cher. Si nous additionnons tous les coûts, et si l’on tient compte de l’inflation qui reste à 1% sur la durée de votre crédit, soit 20 ans en moyenne, il faudrait quand même voir le prix de l’immobilier augmenter de 6 % par an au cours de ces 20 ans afin que cela ne vous fasse pas perdre de l’argent.

C’ est pourquoi acheter une maison n’est pas un investissement. C’est un bon, un atout qui vous permet d’avoir un toit au-dessus de votre tête et de vous protéger contre l’inflation potentielle élevée. Mais en aucun cas ce n’est un investissement. Ou, voici un investissement risqué où vous pariez sur une augmentation soutenue de l’immobilier comme ceux-ci Les dix dernières années aveuglant pour la plupart des individus.

Acheter une maison reste une bonne idée

Mon but ici n’est pas de dissuader d’avoir une maison, de devenir propriétaire. Bien au contraire. Mon but est d’empêcher certaines personnes de penser que l’achat d’une maison doit être considéré comme un investissement. C’est cette idée qu’il est important de briser la tête des individus qui prennent donc trop de risques pour s’engager au cours des 20 ou parfois 30 prochaines années.

L’ objectif ici était juste de vous montrer que l’achat d’une maison n’est pas un investissement pour beaucoup de gens, ou si c’est le cas, les chances que ce soit en soi un mauvais est grand. Surtout après 10 ans de hausse constante des prix et d’inflation marguerite.

Historiquement, elle n’a jamais duré longtemps. Et pour ceux qui achètent à revendre dans quelques mois ou années, oui, il est possible, oui, vous pourriez rendre l’opération rentable, mais encore une fois ce n’est toujours pas un investissement, mais donc la spéculation.

En ce sens, devenir propriétaire a un coût.

Et nous ne devons pas penser à faire une bonne opération ou un bon investissement, mais surtout à avoir un toit au-dessus de l’un ou l’autre et à protéger contre l’inflation. Trop de gens achètent aujourd’hui pour de mauvaises raisons et c’est cette idée fausse que l’immobilier est un investissement qui doit être annulé.

J’ attends vos réactions, je sais que le sujet plaira ; -)